ESM – CAB: Sous le signe de la réhabilitation - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 19 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
19
2018

ESM

ESM – CAB: Sous le signe de la réhabilitation

Dimanche 17 Décembre 2017
نسخة للطباعة
ESM – CAB: Sous le signe de la réhabilitation

Défaits respectivement a Monastir et à Gabés, l’ES Metlaoui et le CA Bizertin aborderont leur rencontre de cette après-midi pour le compte de la 8ème journée avec la ferme intention de se réhabiliter afin de ne pas plonger dans la seconde moitié du classement et perdre des points vis-à-vis du groupe de tête.

 

ESM: Renouer avec le succès

Privé de  vente de billet l’ES Metlaoui jouera sa rencontre aujourd’hui en un huis clos camouflé ce qui la privera de l’appui de ses supporters. Un handicap de taille que les miniers tenteront de compenser par un engagement sans faille afin de renouer avec la victoire qui leur échappe depuis le 5 novembre dernier date de leur dernier succès obtenu à Zarzis. 

L’ESM enregistrera aujourd’hui le retour de son buteur Imed Miniaoui rétabli dans ses droits, ce qui constituera un renfort de taille pour Ghazi Gheraïri décidé à jouer la carte de l’offensive afin de mettre touts les atouts de son côté pour repartir avec les points de la victoire et revenir à un seul et unique point de son adversaire. 

L’ESM qui n’a pas été très brillant cette saison à domicile, veut absolument remporter sa troisième victoire, une mission à la portée à la seule condition que l’entrejeu parvient à tenir la dragée haute aux bizertins. Ainsi, les Niar, Fehmi Maâouani et Zied Baccouche auront du pain sur la planche. Mais veulent parvenir à leur fin s’ils se montrent complémentaires et arrivent à jouer en bloc pour gagner la bataille du milieu du terrain. Pour Maâouani qui s’est toujours porté volontiers au secours du compartiment offensif devrait faire de même aujourd’hui afin d’ouvrir des brèches et dégager les couloirs devant Jilani Abdesselam et Imed Miniaoui. Toutefois, les joueurs de Metlaoui ont absolument besoin de bien gérer leurs efforts et ne pas céder sous la pression. Cela exige une bonne concentration et beaucoup de patience. 

Le compartiment défensif qui a constitué le point faible de l’équipe depuis le début de l’actuelle saison avec 16 buts encaissés en 12 rencontres doit se montrer plus attentionné. La complicité des joueurs des couloirs et les deux pivots et plus que nécessaire pour un meilleur comportement. Mourad Zahou, Eymen Ayari, Ahmed Ben Salah et Jomaâ Khlij auront du pain sur la planche pour tenir tête aux bizertins.

 

CAB : Défaite interdite

Le CAB a vu sa marche  arrêtée nette par deux défaites à Sfax contre le CSS et Gabés face à l’ASG qui ont semé le doute dans les esprits des joueurs soumis à un gros travail psychologique durant la semaine afin de se reprendre au plus vite et recoller au groupe de tête. 

Pour ce déplacement à Metlaoui, Walid Ben Thabet reconduira pratiquement la même formation qui a joué face à l’ASG et comptera sur la vicacité de Bilel Saïdani, la virtuosité de Belarbi et la technique raffinée de Jassem  Hamdouni pour faire bonne figure au milieu du terrain et tenir la dragée haute face aux locaux. Les Bizertins qui possédent la seconde meilleure attaque de la compétition avec 20 buts marqués compteront sur leurs deux fers de lance, Zied Ounelli et Brahima Wattara pour faire pencher la balance en leur faveur. 

Les nordistes défaits à deux reprises craignent un nouveau faux pas et veulent renouer avec le succès. Cela passera inéluctablement par le comportement de leur défense qui a laissé entrevoir des signes de faiblesses et les Yaken, Cissé, Ressaïssi et Mejri auront du pain sur la planche pour se dresser face aux miniers. 

M.R