ST- EST (2 -2): Les Stadistes sont passés à côté de l’exploit ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 16 Janvier 2018

Suivez-nous

Jan.
16
2018

ST

ST- EST (2 -2): Les Stadistes sont passés à côté de l’exploit !

Dimanche 17 Décembre 2017
نسخة للطباعة
ST- EST (2 -2): Les Stadistes sont passés  à côté de l’exploit !

*Stade Hédi Enneïfer du Bardo

*Public clairsemé

*Temps pluvieux

*Terrain à la limite du praticable

*Arbitrage de M. Naïm Hosni assisté de MM. Aymen Smaïl et Mohsen Ben Salem.  4ème arbitre : Karim Mahjoub

*Stade Tunisien  -  Espérance ST 2 à 2   (mi-temps : 1 à 0 )

*Buts de : Jacques Besson (34’ et 38’) pour le Stade Tunisien ; Chemmam (42’) et F. Sassi (81’) pour l’Espérance

*Stade Tunisien

Ben Thabet – Mhadhebi – Khémir – Boulaaba – Jouini -  Ben Akrémi – Khitiri – Daniel  Badi – Jelassi (Fouzai)– Bessan(Hosni)– Jedaïed

*Espérance ST

Jmel – Chaalali – Chemmam – Dhaoudi – Talbi – Coulibaly – Franck Kom –Sassi – Badri(Mejri) – Bguir (Besseghaïer) – Ben Youssef (Eneramo)

De menus changements apportés en défense par Mohamed Kouki l’entraîneur stadiste avec trois joueurs dans l’axe du compartiment : Boulaabi, Khémir et Jouini et titularisation d’entrée de Jelassi qui retrouve l’Espérance ST. Bas de nouveautés, côté Espérance ST, on a repris les mêmes avec la reconduction de Chaalali sur le flanc gauche de la défense.

 

  Bessan est passé par là

    Une première période de jeu qui n’a valu que par son dernier quart d’heure au cours duquel le Stade Tunisien est parvenu à scorer à deux reprises en l’espace de cinq minutes contre un but de l’Espérance ST. Un premier but à la 34ème minute de jeu, œuvre de Jacques Bessan qui reprend de plein fouet un ballon mal renvoyé par la défense « sang et or » à la suite d’un corner, le seul accordé aux stadistes en cette première période. Le même Jacques Bessan va ajouter un second but trois minutes plus tard après un contre mené par Ben Akrémi dont le centrage est repris victorieusement de la tête. L’Espérance ST trouvera la faille dans la défense stadiste trois minutes avant la pause à la suite d’un tir appuyé de Chemmam monté en attaque.

     Pourtant, jusqu’au premier but de Besson l’Espérance ST a fait l’essentiel du jeu sans pour autant mettre en difficulté le gardien Ben Thabet en dépit des trois coups francs et autant de corners concédés par la défense stadiste. Il faut dire que le dispositif tactique mis en place par Mohamed Kouki a connu une réussite totale, la défense « sang et or », pourtant la meilleure du championnat y a contribué en partie.      

 

Une seconde mi-temps à oublier

   On s’attendait à ce que l’Espérance ST joue son va tout à la reprise, il n’en fut rien dans la mesure les joueurs ont, curieusement, perdu leurs automatismes et un jeu orienté vers la profondeur. On assista à un jeu confus de part et d’autre avant que l’ambiance ne se complique avec les jets sur le terrain de projectiles divers entraînat un arrêt dy jeu pendant près de cinq minutes. Entretemps, BesseghaÏer a remplacé Bguir et Ben Youssef a cédé sa place à Eneramo. Ceci n’empêcha pas Les « Sang et Or » vont accélérer encore plus  mettant une pression continue sur l’arrière garde d’une défense locale bien disposése devant son gardien Ben Thabet.

    Il a fallu une montée en attaque de Dhaouadi pour voir l’Espérance égaliser. On jouait la 81ème du match quand le défenseur « sang et or » fut carrément déséquilibré en pleine surface de réparation. Penalty transformé par F. Sassi. Les changements opérés par Mohamed Kouki permettant, aux Stadistes du Bardo de sauvegarder un nul, du reste, mérité. Le score ne changera pas en dépit des neuf minutes du temps de récupération ajoutées par l’arbitre Naïm Hosni.

Rafik BEN ARFA

Mots-clés: