Vient de paraître: ‘’Leïla Menchari, la Reine Mage’’ - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 16 Janvier 2018

Suivez-nous

Jan.
16
2018

Vient de paraître

Vient de paraître: ‘’Leïla Menchari, la Reine Mage’’

Dimanche 17 Décembre 2017
نسخة للطباعة
Vient de paraître: ‘’Leïla Menchari, la Reine Mage’’

Il est des artistes qui semblent avoir vécu plusieurs vies, et dont l’œuvre est intimement ancrée dans des lieux et des rencontres d’exception. Et de ces vies et de ces œuvres il est des écrivains qui savent restituer au plus juste le charme et la plénitude. Tel est le « récit de Leïla » que nous conte ici Michèle Gazier, à la faveur d’une plume sensible et d’une amitié complice.

Leïla Menchari est cette femme libre et éprise de beauté qui, entre 1978 et 2013, préside à la décoration des vitrines du magasin Hermès de la rue du Faubourg-Saint-Honoré. Ses créations – merveilleux contes nomades –, son talent à faire chanter la couleur des soies avec celle des cuirs, retracent une histoire commencée dans les années 1930 du côté de Tunis…

Car il y a d’abord les lieux.Née dans une famille éprise de modernité, la fillette rêveuse et curieuse découvre très tôt, et par hasard, le fabuleux jardin qu’a créé l’Américain Jean Henson à Hammamet. La petite « Alice au pays des merveilles » accueillie par le couple Henson se forme par la suite aux Beaux-Arts de Tunis, puis aux Beaux-Arts de Paris où démarre sa vie de bohème et de création, avant que s’ouvrent pour elle, rue du Faubourg-Saint-Honoré, les portes de la maison Hermès. Au côté de la décoratrice Annie Beaumel, ses deux cultures tunisienne et française se conjuguent avec bonheur. À partir de 1978, elle devient seule responsable des décors.

Puis il y a des voyages dans les Orients proches et lointains, toujours sources d’apprentissages et d’inspirations. Mais le havre de paix où elle retrouve ses amis reste le jardin d’Hammamet, dont elle hérite à la mort des Henson.

L’originalité et la virtuosité de ses créations doivent aussi à la rencontre de personnalités extraordinaires. À Hammamet ou à Paris, Leïla fréquente les galeristes, les écrivains et les artistes (Luchino Visconti, Maria Felix, Azzedine Alaïa, Jacques Lanzmann, César, Michel Tournier, Jean Éthier-Blais, Frédéric Mitterrand, Marcel Bozonnet, Jeanne Moreau, Christian Renonciat, Benoît Luyckx…).

Et parce qu’elle a toujours bénéficié de l’absolue confiance de Robert Dumas et plus tard de son fils, Jean-Louis, ainsi que du compagnonnage talentueux de prodigieux décorateurs, artisans, parfumeurs, etc., son œuvre reste aujourd’hui le témoin d’un art de vivre qui allie l’élégance de la simplicité et le raffinement du beau.

Préfacé par Axel Dumas, cet ouvrage richement illustré donne à admirer 137 vitrines Hermès conçues par Leïla Menchari entre 1978 et 2013.

Michèle Gazier, qui a longtemps tenu la chronique littéraire de Télérama, est écrivain et auteur d’une vingtaine d’ouvrages – romans, nouvelles, essais littéraires et sur l’art. Traductrice, elle a fait découvrir en France des auteurs comme Manuel Vázquez Montalbán ou Juan Marsé. Elle codirige les Éditions des Busclats avec Marie-Claude Char. Son dernier roman, Silencieuse, a paru au Seuil au printemps 2017.

 

•REVUE DE PRESSE

Livres Hebdo

«  Michèle Gazier raconte comment Leïla Menchari, la reine des vitrines Hermès a imposé sa créativité unique.  »

 

Gazelle

«  Cet ouvrage est un hommage au goût et a la personnalité de Leila Menchari la Tunisienne qui enchanta les vitrines d'Hermès.  »

 

Marina de Baleine, ELLE

«  Michèle Gazier, auteur d'une vingtaine d'ouvrages et habitant à Uzès, raconte avec talent la vie exceptionnelle de cette artiste qui a conçu 137 vitrines entre 1978 et 2013.  »