La Fédération Tunisienne du Textile Habillement «FTTH», tiendra son 1er Congrès ce dimanche, à Monastir - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 20 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
22
2018

.

La Fédération Tunisienne du Textile Habillement «FTTH», tiendra son 1er Congrès ce dimanche, à Monastir

Mercredi 13 Décembre 2017
نسخة للطباعة

Le secteur du textile-habillement est quoi qu’on en dise  reste l’un des piliers inamovibles sur lesquels repose l’économie nationale et la pierre angulaire du développement du tissu industriel. Le secteur autrefois fort connu de  «  secteur des 50% » en termes de création d’emplois et d’exportation a subi de plein fouet la crise conjoncturelle qui sévit dans le pays.  

Une baisse de la valeur ajoutée, une chute des exportations, une perte de compétitivité sont venues fragiliser la donne outre  la prolifération du commerce parallèle, l’inondation du marché de produits turcs et chinois et le foisonnement  des franchises.  Chiffres à l’appui : l’on parle de 33 mille postes d’emplois perdus, 220 entreprises fermées  depuis 2011. Selon la récente étude réalisée par l’APII, sur 4319 entreprises industrielles  fermées entre 2005 et 2015 faisant perdre près de 250 000 emplois, 2600 entreprises opèrent dans le secteur du textile et cuir, soit 60% du total des fermetures. Cerise sur le gâteau,  la montée des tensions sociales post-Révolutions n’a fait qu’affaiblir un secteur officiellement proclamé sinistré par les professionnels. D’où le désaccord ou le divorce à l’amiable entre les membres de la FENATEX «  piédestal de l’UTICA » et la centrale patronale annoncé en mois de mars 2017. 

Le rassemblement de Sousse et la naissance de la FTTH 

Les professionnels ont crié aux haros et ce sont réunis le 4 mai à Sousse, un 1er rassemblement placé sous le slogan de la mobilisation et de la concertation corroborant leur dissidence de l’UTICA sur fond de mode de gouvernance. L’accord portant  augmentation salariale, fut  la goutte qui a fit déborder le vase. Le conclave de Sousse  qui a rassemblé 528 chefs d’entreprises a débouché sur  la création d’un conseil national provisoire chargé de la mise en place des conseils régionaux et de l’élection d’un conseil national. La nouvelle instance patronale  se vent le représentant toutes les régions et toutes les filières du secteur textile. La première Assemblée Générale Elective eut lieu  le 9 juillet 2017 pour la région de Monastir, et était une réussite sur tous les plans, avec la participation d’environ 300 entreprises. Elle a été suivie par l’Assemblée Générale Elective pour la région du Nord-Ouest à Béja.

Chose promise, chose due

La 1ère mission du conseil national provisoire consistait à renégocier l’accord global sur l’augmentation salariale  dans le secteur privé signé le 10 mars par l’UTICA. Chose promise chose due. Le rassemblement de Hammamet et le Congrès fondateur de Sousse ont permis de réaliser un premier acquis, celui d’amener l’UGTT à renégocier les augmentations salariales. Cette renégociation a permis de reporter la deuxième augmentation de 6% prévue initialement le  1er/05/2017 au 1er/01/2018, et d’écarter toute nouvelle négociation avant le 1er/01/2019,  permettant ainsi aux industriels du secteur de s’accorder un répit et d’avoir une visibilité  financière sur toute la période 2017-2018.

Aujourd’hui la FTTH veille à renforcer sa position et poursuivre son chemin avec la finalisation des élections des Fédérations Régionales. La nouvelle instance patronale tiendra ainsi ce dimanche à Monastir son 1er Congrès national ayant pour leitmotiv : Textile tunisien : défis et opportunités. Au programme de la journée une présentation de la plateforme B2B textile.tn financée par COMTEXHA et gérée par la FTTH. Outre les thématiques qui seront débattues, la journée prendra fin par la tenue des élections régionales et l’élection du bureau exécutif de la FTTH. 

Yosr GUERFEL AKKARI

Mots-clés: