Importance de l’analyse du comportement des marchés - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 20 Juillet 2018

Suivez-nous

Jul.
20
2018

Séminaire des représentants de l'ONTT

Importance de l’analyse du comportement des marchés

Vendredi 8 Décembre 2017
نسخة للطباعة

Hammamet a abrité hier la réunion des représentants de l’Office national du tourisme tunisien à l’étranger. Une réunion durant laquelle les représentants de l’ONTT ont présenté leur feuille de route pour la saison 2018  et proposer des actions sur leurs marchés respectifs en vue de booster la destination. Comme veut la tradition, il s'agissait pour chaque représentant de lire son rapport d’activité c'est-à-dire  les affrètements aériens, les bookings hiver et  été et la  stratégie de communication. La ministre du Tourisme Selma Elloumi, a souligné lors de ce séminaire que cette manifestation  intervient cette année dans un contexte tout particulier marqué par la reprise du secteur après les difficultés des dernières années. Une reprise que nous souhaitons pérenne et durable. 

"C'est aussi une reprise qui nous impose la nécessité de travailler ensemble administration et profession en vue de restaurer la confiance de nos partenaires et des touristes. Aujourd'hui si nous sommes unanimes sur le même diagnostic qui marque notre secteur, nous sommes également mus par la même volonté de trouver des solutions qui doivent être apportées face à cette situation. Cette nouvelle situation nous pousse à rassembler nos efforts, de nous inscrire dans une logique d'amélioration continue et d'assurer une veille permanente pour répondre aux attentes et aux tendances du marché. 

Aujourd'hui les défis sont importants non seulement au niveau de la consolidation de la relance de notre secteur mais aussi au niveau des réformes qui doivent accompagner le développement futur du tourisme. Nous sommes face à une évolution de la configuration du paysage touristique : la sécurité, l'environnement et le transport sont des facteurs essentiels dans le choix de la destination. 

Plus encore, nous sommes face à un client inquiet, exigeant et surinformé, un grand mouvement de concentrations des TO , une révolution spectaculaire des nouvelles technologies de l'information et de la communication, un important foisonnement des réseaux sociaux et une concurrence ardue du fait de l'émergence de nouvelles destinations dans le monde. 

Nous avons entamé un mouvement d'adaptation de nos structures et notre  stratégie  et de notre manière de faire à cette nouvelle donne du tourisme mondial que constituent l'avènement du digital et son corollaire les agences de voyage en ligne. Cette adaptation ne fait que commencer et exigera beaucoup d'efforts au cours des prochaines années".

Travailler avec les professionnels

La ministre du Tourisme a indiqué que "le rôle du représentant du tourisme à l'étranger revêt une importance cruciale pour relever les défis de cette nouvelle étape. Son engagement doit être total pour mieux gérer cette situation et réaliser les objectifs fixés dans la promotion de la destination Tunisie. Il est important de tisser de nouveaux partenariats avec les fédérations et les associations  internationales, les comités d'entreprises, les amicales des Tunisiens à l'étranger pour promouvoir les nouveaux produits dont dispose la Tunisie tels que le tourisme durable, le tourisme médical et du bien-être, le tourisme des seniors et le tourisme sportif et de congrès. 

Les représentants sont appelés à travailler avec les professionnels pour mettre en place des produits qui répondent à la demande du marché dont notamment le package dynamique, un type de consommation qui se trouvera renforcé par l'ouverture du ciel avec l'Europe grâce à l'accord de l'open sky qui sera effectif en 2018. et qui renforcera l'accessibilité de la destination tunisienne. Il est aussi important de développer un réseau de relais et de leaders d'opinions sensibles à la culture et l'histoire de la Tunisie. Les efforts des représentants dans le domaine des relations publiques et les relations d'amitié sont d'un grand apport pour la destination. 

L'année 2018 doit être celle du décollage du tourisme tunisien, un décollage qui sera tributaire du dynamisme et de la créativité de la Tunisie. Le paysage touristique international vit au rythme de profondes mutations. Toutes  les destinations ne cessent de réviser leurs programmes et leurs méthodes d'actions en vue de garantir le meilleur positionnement de leur tourisme. 

Notre secteur ne pouvait rester à l'écart de cette mouvance salutaire. Les représentants à l'étranger sont investis d'une mission aussi délicate que celle de leurs homologues qui opèrent de l'intérieur. Ils sont des acteurs de terrain. De la qualité de leurs analyses sur le comportement de marchés dépendra leur réussite. Les relations entre les représentants et les professionnels gagneraient certainement et davantage en efficacité si les canaux de communication sont plus fluides" a ajouté la ministre

Kamel Bouaouina

Mots-clés: