Les représentants de l’ONTT à l’étranger en conclave, à Hammamet - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 10 Décembre 2017

Suivez-nous

Dec.
12
2017

Tourisme

Les représentants de l’ONTT à l’étranger en conclave, à Hammamet

Jeudi 7 Décembre 2017
نسخة للطباعة

C’est aujourd’hui 7 décembre  et demain que se tient la réunion des représentants de l’ONTT à l’étranger à Hammamet. Une réunion pendant laquelle les représentants de l’ONTT présenteront leur feuille de route pour la saison 2018  et proposeront des actions sur leurs marchés respectifs en vue de  booster la destination. 

Comme veut la tradition, il s'agissait pour chaque représentant de formalités à accomplir au plus vite. Les représentants vont lire leur rapport d’activité, c'est-à-dire  les affrètements aériens, les bookings hiver et  été, leur stratégie de communication et leur  relation avec les tour-opérateurs. L’objectif est de faire de la Tunisie un pays des plus visités de la Méditerranée, de sorte qu’il en retire le maximum de bénéfices. 

Les représentants vont présenter ainsi un plan d'action. Les recommandations à la fin du séminaire tendront à renforcer les actions de démarchages au départ des régions,  de mettre en œuvre du programme de l’arrière saison, d’intensifier la participation  aux salons et foires régionaux,  d’améliorer l’image de la Tunisie, de développer les produits à haute valeur ajoutée : MICE, thalasso, golf, de renforcer la communication digitale et de soutenir le transport aérien. 

Le ministère  du Tourisme table beaucoup sur les marchés traditionnels. Les dernières nominations à Paris et à Londres auront un impact positif. Wahida Jaiet part pour un challenge d’une extrême importance pour la Tunisie, à Londres. Il s’agit non moins d’amener le Royaume-Uni à repartir vers une croissance des entrées de ses ressortissants en Tunisie. 

Wahida Jaiet  connait bien la Grande Bretagne. Un marché qui a été le seul des pays traditionnels européens à connaitre une croissance après la révolution tunisienne. Pour le moment, elle  tentera de convaincre les TO anglais TUI et Thomas Cook pour programmer davantage la Tunisie. 

Tout comme  le nouveau représentant à Paris Sami Gharbi qui essayera de booster encore le marché français.  La ministre du Tourisme Selma Elloumi prévoit une croissance du secteur au cours de la prochaine année, notamment après la levée de l’interdiction de voyage de la part de plusieurs pays, telle la Grande-Bretagne, outre la programmation de la destination Tunisie par les grands tours opérateurs. L’année touristique tunisienne 2017 finira avec environ 6.112.000 millions de visiteurs, en progression de 24% par rapport à 2016 qui avait clôturé à 5,5 millions d’entrées de non-résidents. Près de 1,8 millions en 2017 seraient en provenance du marché européen en progression  de 19,3%, et spécialement les marchés traditionnels comme la France (+ 47%) et l’Allemagne (42%) Au départ de la France, les «big players» (TUI, Thomas Cook, Mondial, Karavel, Voyamar…) voudront poursuivre la récupération de leurs parts de marché perdues sur les 5-6 dernières années. Le marché anglais retrouvera sa vitesse de croisière avec la programmation de Thomas Cook de 4 vols hebdomadaires avant de les porter à 12 dès avril 2018 et de TUI UK de 4 vols hebdomadaires sur Enfidha à compter du mois de mai 2018.

Le marché maghrébin est en hausse  (+32%), et à sa tête le marché algérien qui a réalisé 2 millions 100 mille touristes, suivi par la Libye (1 million 176 mille touristes). En 2016, suite à l’embargo décrété par la Russie pour l’entrée de ses ressortissants en Turquie, la Tunisie a accueilli un chiffre record de 623.397 russes. Ce chiffre sera revu à la hausse en 2018, à la faveur des gros TO (AnexTour, Odeon-Coral, Express Tours, Pegas, Biblioglobus + Tui Russia) qui tablent de plus en plus sur la destination. Bref, ce séminaire des représentants de l’ONTT à l’étranger pourra apporter des solutions aux marchés émetteurs surtout avec la stabilité politique et l’ouverture du ciel.

K.B

Mots-clés: