Pour la diversification des produits touristiques - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 25 Avril 2018

Suivez-nous

Apr.
26
2018

La Fédération Interprofessionnelle du Tourisme Tunisien (Fi2T) tient sa première conférence

Pour la diversification des produits touristiques

Mercredi 6 Décembre 2017
نسخة للطباعة

Lors d’une conférence de presse tenue lundi par la Fédération Interprofessionnelle du Tourisme Tunisien (Fi2T),  qui ambitionne de fédérer  les divers opérateurs du secteur touristique tunisien et d’apporter sa contribution en matière de vision stratégique et pratique pour la diversification et l’innovation touristique en Tunisie.

Cette conférence  est venue jeter la lumière sur la Fi2T et mettre en exergue  des exemples concrets d’initiatives de certains groupements professionnels  tels que  le plan de développement de l’agrotourisme (gîtes ruraux) en Tunisie en partenariat avec la Direction générale de l’agriculture biologique au Ministère de l’Agriculture, la Synagri, l’institut Eco Conseil Wallonie et accueil Champêtre Wallonie, le plan de formation aux métiers de la thalassothérapie, en partenariat avec  l’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie et la mise en place d’une norme internationale en matière de tourisme médical. En partenariat avec l’INNORPI et l’ONTT…

A cet effet, Houssem Ben Azzouz, président de la Fi2T considère qu’en l’absence d’une vision stratégique claire et de plans d’actions réalistes, la Tunisie ne pourra pas combler son retard dans la diversification de ses produits touristiques. 

Les paradoxes du tourisme tunisien selon la Fi2T 

Les sempiternels contrastes du tourisme tunisien perdurent: d’un côté  on reconnait la nécessité impérative de diversifier  nos produits touristiques et on ne fait presque rien qui puisse atteindre cet objectif à savoir : équipes dédiées, budget, plans d’actions… On s’obstine  à opposer  tourisme balnéaire et tourisme spécialisé alors qu’ils s’avèrent d’une complémentarité utile. 

Par la même occasion, le président de la fédération a fait savoir que  la diversification des produits touristique n’est plus un luxe, au contraire  c’est une adaptation à la demande touristique mondiale et nationale, de plus en plus segmentée. 

Dans son approche la Fi2T  démontre que l’exemple du Maroc  en comparaison avec la Tunisie est édifiant et mérite réflexion. Jusqu’ à la fin des années 90, le Maroc faisait attirait moins de touristes que la Tunisie en revanche le double  en recettes en devises. En 2010 le Maroc enregistre presque 10 millions de touristes et le triple des recettes en devises par rapport à la Tunisie.

Trois facteurs déterminants expliquent le succès relatif du Maroc : une offre de produits touristiques beaucoup plus diversifiée, l’implantation de l’Open Sky, une forte volonté politique à haut niveau pour encourager et faciliter le développement touristique et une vision stratégique accompagnée de plans d’actions et de moyens. Le Président de la Fi2T  a indiqué également qu’il est erroné et injuste de dire que l’Etat tunisien n’a rien fait pour la diversification touristique en Tunisie alors que plusieurs produits n’ont vu le jour qu’à la faveur d’une volonté politique et institutionnelle qui a nécessité d’énormes investissements, exemples : Thalassothérapie et balnéothérapie, Thermalisme, Tourisme d’affaires, Golf, Plaisance, Croisières, Tourisme Culturel, Ecotourisme. Néanmoins cette diversification souffre de lacunes et nécessite des réajustements, particulièrement au niveau du développement du produit.

Devoir d’organisation et d’action 

La Fi2T estime que le devoir des professionnels du tourisme spécialisé  est d’organiser et de jouer un rôle actif dans la conception et la mise en place de stratégies et de plans d’actions en matière de diversification et d’innovation touristique. Il serait bien sûr plus judicieux et efficace de faire ça en symbiose avec l’autorité de tutelle en l’occurrence le Ministère du Tourisme ainsi que d’autres ministères qui sont concernés par l’activité touristique, à citer : ministère de la Culture pour le tourisme culturel, ministère de l’agriculture pour l’agrotourisme, ministère de la santé pour le tourisme de santé et le tourisme médical…Continuer à ne pas avoir de vision et de stratégies cohérentes en matière de diversification touristique est néfaste pour le tourisme tunisien.  

Le tourisme spécialisé ou à thème génère aujourd’hui dans le monde des volumes d’affaires et des recettes considérables qui se chiffrent en milliards de dollars (écotourisme, tourisme d’affaires, tourisme culturel, tourisme médical…)

En conclusion, la  Fi2t  fondée depuis 2016,  a été présentée comme une force de proposition et d’action en matière  de diversification touristique, tout en sollicitant  la collaboration des institutions de tutelle selon le produit et œuvrant pour un partenariat public/privé.    La Fi2T sollicite également les bailleurs de fonds pour lever les moyens qui financent ses actions de développement de produits.

K.A

Mots-clés: