A la mémoire de Hamadi Chérif, galeriste et mécène - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 22 Avril 2018

Suivez-nous

Apr.
23
2018

Aloès d’Or 2017, à l’Acropolium de Carthage

A la mémoire de Hamadi Chérif, galeriste et mécène

Mercredi 6 Décembre 2017
نسخة للطباعة

C'est à la fois, en hommage à sa mémoire et pour poursuivre son travail de mécène et de découvreur de jeunes talents, que l'Association Aloès, les amis de Hamadi Cherif, (1947-2014), fondée en 2015, organise chaque année, à la date de l'anniversaire de feu Hamadi Cherif, le 7 décembre, l'Aloès d'Or. 

Cette année encore, tous les efforts des membres de l’association vont aboutir avec l’organisation, ce jeudi 07 décembre à l’Acropolium de Carthage, de la cérémonie de remise du prix Aloès d’Or pour l’année 2017, sous le patronage du ministère  de la Culture et avec le soutien du ministère du  Tourisme et de l’Artisanat.

A titre de rappel, l’Aloès d’Or pour l’année 2015 a été attribué à l’artiste SHOOF, pour l’ensemble de son œuvre, et le prix honorifique de l’association, dédié à Mehdi Ben Cheikh,  pour son engagement à l’image de la Tunisie à l’international. Quant à l’Aloès d’Or pour l’année 2016, il  a été décerné à Selma et Sofiène Aouissi, fondateurs de Dream team,  biennale d’art contemporain, prenant place dans la médina de Tunis. Fère et sœur, ces danseurs  à la brillante  carrière,  ont su intégrer les territoires de la vieille ville et sa population dans leur projet artistique.

Du jazz,  de haute facture

On propose lors de la prochaine cérémonie du prix Aloès, un concert de jazz de haute facture par un groupe composé d’artistes évoluant sur la scène internationale, comme Emma Lamadji,  chanteuse autodidacte d’origine centrafricaine qui, depuis l’âge de dix-sept ans,  exprime son talent à travers de nombreux courants musicaux  dont, le Gospel,  la Soul,  l’Afro beat …Elle a travaillé avec des musiciens d’exception tels que : Oumou Sangare,  Lynley Marthe, Tony Allen et Joe Bowie.  Avec le groupe « Free River », un mélange subtil entre jazz, Negro spiritual et musiques africaines,  elle obtient le Tanit d’Argent des Journées Musicales de Carthage, (JMC 2017).

L’autre  artiste invité, Imed Alibi, percussionniste de carrière ;  un véritable globe-trotter qui s’est produit dans plus d’une cinquantaine de pays avec le groupe  Les Boukakes . Il enchaine les tournées au Maroc et en Italie pour des créations, et en accompagnant Michel Marre,  Safy Boutella, Rachid Taha, Emel Methlouthi et Mounir Troudi . Imed Alibi lance sa carrière solo et sort l’album « Safar ».

Guitariste, compositeur et arrangeur,  Matia Levréro est un artiste ouvert sur le monde,  qui se laisse guider par ses émotions ; il affine son style musical au fil de ses rencontres scéniques avec des musiciens de renommée, comme, Julien Lourau, Tcha Limberger, Ari Hoenig et Fabbrizio Cassol , pour ne citer que ces noms.

Le quatrième invité,  Michel Marre, pianiste de formation qui découvre le jazz avec le groupe New Orleans « Hot Pepper ». Après des études de musiques occitane et bretonne,  il enregistre plusieurs disques avec l’Intercommunal Free Dance Music Orchestra de François Tusques. En 1979,  il crée le groupe Cossi Anatz ( jazz fusion afro-occitan) avec lequel il tourne dans plusieurs festivals.

Michel Marre  qui a également  participé à plusieurs créations pour la danse,  le théâtre et   le cinéma,   est lauréat en 1998, de la Vila Médicis et poursuit son travail d’écriture,  (répertoire  pour harmonie et musiciens traditionnels, musique contemporaine). En 1999, il crée « Gavachs », un grand orchestre avec des musiciens indiens. 

Une belle et émouvante soirée en perspective, pour célébrer dignement,   la mémoire de Hamadi Chérif…Paix à son âme ! 

Sayda BEN ZINEB 

Mots-clés: