En Brefs..En Brefs..En Brefs.. - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 18 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
19
2018

En Brefs

En Brefs..En Brefs..En Brefs..

Dimanche 26 Novembre 2017
نسخة للطباعة

Kairouan: Deux présumés extrémistes sous les verrous

Un individu a été arrêté vendredi dans la délégation d’El-Oueslatia du gouvernorat de Kairouan pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.

Selon un communiqué rendu public hier par le ministère de l’Intérieur, des poursuites judiciaires ont été engagées contre cet individu pour avoir publié sur sa page «Facebook» des photographies et des posts qui font l’apologie de l’Organisation terroriste «Daech».

Un autre individu a été arrêté à Bizerte pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.

Cet individu, 33 ans, fait l’objet d’un avis de recherche émis par la brigade de recherches et d’investigations de la Garde nationale de Sfax pour suspicion d’affiliation à une organisation terroriste, selon un communiqué rendu public samedi par le département de l’Intérieur.

 

Mont Chaâmbi

Garde forestier blessé

par une mine

 

Un garde forestier a été blessé, vendredi, dans l’explosion d’une mine près du Mont Châambi au niveau de la localité de «Abdeladhim» dans la délégation de Foussana (gouvernorat de kasserine).

Agée d’une vingtaine d’années, la victime a été amputée de la jambe droite, a indiqué une source sécuritaire.

Originaire de la localité de «Bouhayia» (délégation de Fernana), le blessé a été admis à l’hôpital régional de Kasserine où il a subi une opération de chirurgie pour stopper une hémorragie causée par l’explosion, a précisé une source médicale.

 

 

Mnihla: Un gardien agressé  

Deux inconnus sur une moto ont agressé un gardien d’un centre commercial de la capitale. La victime était descendue d’un bus spécial employés dans la région de Mnihla. Ses blessures ont nécessité son transfert à l’hôpital Charles Nicolle, selon une source auprès de la protection civile.

 

 

 

Médenine: Un receveur des finances arrêté pour avoir dérobé 117 mille dinars

Les unités des enquêtes judiciaires au district de la garde nationale de Médenine ont arrêté à l’aube de ce samedi, un receveur de la recette des finances à Bni Khdech pour détournement de fonds publics

Ce dernier a dérobé 117 mille dinars de la caisse de la Recette des finances.

L’employé a été arrêté alors qu’il se cachait dans une maison abandonnée à Bni Ghezil. 

 

Mandat de dépôt contre la femme qui avait tenté d’écraser une patrouille sécuritaire: Un acte à caractère criminel

Acte gratuit, mais potentiellement grave dont les raisons demeurent encore inconnu, celui de la femme qui a voulu écraser des policiers, place de la Kasbah, à Tunis.

Selon la version de la police et des enquêteurs, cet acte avait un caractère criminel, et la femme voulait attirer l’attention sur sa situation sociale précaire, alors qu’elle avait une voiture qui lui avait permis de foncer sur les policiers.

Un mandat de dépôt a été émis contre la femme qui avait foncé, le 8 novembre 2017 avec sa voiture sur une patrouille sécuritaire déployée à la Kabsah, a annoncé le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis et du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofiène Selliti.

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, cette femme a tenté de prendre la fuite, mais la police a réussi à l’immobiliser et à l’arrêter.

Le mandat de dépôt a été émis par le doyen des juges d’instruction en charge de l’affaire, à la suite de la clôture de l’enquête, a expliqué Selliti.

Le ministère public avait confié l’enquête dans cette affaire à l’unité nationale de recherche dans les crimes du terrorisme auprès la Direction générale de la Sécurité nationale d’El-Gorjani.

Le ministère de l’Intérieur avait écarte le 8 novembre 2017 toute piste terroriste en rapport avec cette affaire.

Selon les premiers éléments de l’enquête, «cet incident a plutôt un aspect criminel». «La femme au volant souffre de problèmes psychologiques difficiles. Elle a voulu attirer l’attention sur sa situation sociale», avait expliqué le ministère de l’Intérieur un communiqué.

Trois policiers ont subi de légères ecchymoses à la suite de cet incident. Les barrières métalliques de sécurité installées dans le périmètre sont tombées sur eux sous l’impact du véhicule, d’après la même source.

 

Ayant embarqués en Libye: 22 clandestins pour une traversée en mer

Vingt-deux clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés dans la nuit de mercredi à jeudi dans les eaux territoriales à bord d’une d’embarcation de fortune, alors qu’ils étaient en route pour l’Italie.

Il s’agit de cinq (5) Tunisiens dont un recherché, neuf (9) Marocains, trois (3) Soudanais, trois (3) Bangladais, un Egyptien et un Nigérian, selon un communiqué rendu public vendredi par le ministère de l’Intérieur.

Interceptés par les gardes-côtes de la garde nationale de Zarzis, les clandestins ont avoué avoir embarqué depuis les côtes libyennes.

Consulté à ce sujet, le ministère public a ordonné de prendre toutes les mesures juridiques nécessaires à l’encontre des clandestins.

 

Migration clandestine: Un passeur épinglé à El-Mourouj

Un passeur et trois individus qui planifiaient d’émigrer clandestinement vers l’Italie ont été arrêtés à El-Mourouj III (gouvernorat de Ben Arous), à la suite d’une descente domiciliaire.

Selon un communiqué rendu public vendredi par le ministère de l’Intérieur, le passeur est spécialisé dans les traversées clandestines depuis les côtés de Kerkennah.

Lors de la perquisition, les forces de l’ordre ont saisi un joint de drogue au domicile du passeur.

Les suspects ont été placés en garde à vue pour formation d’une entente en vue de quitter clandestinement le pays et détention et consommation de stupéfiants.

 

Les voyages de la mort se poursuivent: Quatre tentatives de migration clandestine déjouées

La Marine nationale de Tabarka dans le gouvernorat de Jendouba a intercepté vendredi un bateau de pêche transportant sept migrants clandestins algériens. Ils ont avoué avoir pris le large au départ du port d’Annaba pour tenter une traversée vers l’Italie lorsque leur bateau est tombé en panne. Tous les passagers ont été secourus et des mesures judiciaires ont été prises à leur encontre.

Durant la même journée, la Garde nationale a déjoué plusieurs tentatives de franchissement illicite du territoire à Menzel Temime, Kélibia (Nabeul) et Kerkennah (Sfax).

Cinq individus âgés entre 21 et 24 ans habitant dans le gouvernorat de l’Ariana ont été interpellés alors qu’ils se préparaient à franchir illégalement les frontières à partir du Cap Bon.

A Sfax, douze autres de la tranche d’âge entre 19 et 59 ans envisageaient de prendre de large à partir de Kerkennah.

La Garde nationale de Kélibia a appréhendé 8 migrants clandestins originaires de Tunis. Ils se sont dirigés, à bord d’une voiture de location, vers Kélibia pour tenter une traversée clandestine.

 

Ariana: Arrestation d’un «très dangereux» criminel

Les unités sécuritaires à l’Ariana-nord ont arrêté, vendredi, à la cité El Amal à Raoued, un criminel qualifié de «très dangereux».

Une source sécuritaire a indiqué, à la correspondante de TAP, que cet individu est soupçonné d’agression et de violation d’une mineure âgée de moins de 15 ans.

Une campagne sécuritaire d’envergure est menée à Raoued, Soukra, Ennkhilat et Borj Louzir à la recherche d’autres suspects impliqués dans divers délits et d’actes criminels et terroristes, a ajouté la même source.

En début de semaine, les unités sécuritaires à l’Ariana-nord avaient appréhendé, à Raoued, deux personnes suspectées de liens avec le terrorisme et arrêté 28 autres personnes impliquées dans divers délits dont 23 font l’objet d’avis de recherche.

Mots-clés: 

Articles liés