ESS.. Hormis Belbouli et éventuellement Msakni.. Ils seront tous là/ EST.. Ce sera du solide - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 19 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
19
2018

Demain le Clasico à Sousse

ESS.. Hormis Belbouli et éventuellement Msakni.. Ils seront tous là/ EST.. Ce sera du solide

Samedi 25 Novembre 2017
نسخة للطباعة
• Khénissi encore souffrant

ESS.. Ils seront tous là

Entre le dernier  match (mardi) et le classique de demain  toujours à  Sousse, le  temps  imparti à  la préparation de cette  opposition est  court. Aussi, le  duo  technique  , Boumenijel –Zouaghi,  s’est  employé  au lendemain d’une victoire, tombée à point nommé,  à  consolider  l’acquis  mental  en accordant  une  priorité  absolue à la  concentration des  joueurs  en prévision  de ce classique. Aussi,  tout en mettant  l’accent  sur  l’amélioration   de la  tenue  physique du  groupe,  Boumenijel  et Zouaghi  ont  depuis  la séance de jeudi  pris  en compte  l’aspect  tactique  en élaborant  leur  feuille de route pour   ce match.  Le staff technique  conscient  de l’importance du résultat  de ce classique sur la  suite  de la  réactualisation  du  calendrier de l’équipe, comptent  sur  la détermination  et l’état  d’esprit des joueurs  afin  de se surpasser et se transcender  face  à l’EST. Pour ce faire,   dira  K.Zoaughi « si gagner ses duels est  une  nécessité qui plus est dans  un  classique, alors   mettre  l’apport  individuel  au service   du collectif est  une  autre  exigence ».

Mis à part, Belbouli et  Msekni  éventuellement,  tout l’effectif  mis  à la disposition du staff technique de l’ESS est au complet. Il va sans dire que  cela  facilitera  d’autant  le travail  des  adjoints Boumenijel et Zouaghi  qui  devront  se montrer  judicieux  dans la  composition du  onze   rentrant. Pour leur première sortie  face au ST,  ces derniers  ont fait  un choix qui  s’est avéré  en fin de compte  probant puisqu’en  remettant  au goût du  jour le  jeune Yassine Amri et  en titularisant  Omar Zekri, mal-exploité jusque-là,  ils  ont donné  une autre dynamique à l’équipe  par  la « finesse de leur  technique »  dira  Boumenijel. Expérience  à ne points  douter qui  sera reconduite  face  aux  espérantistes.

  10 mille 800 places  

Les autorités  sécuritaires  et  pour éviter   quelques  incidents  de la part  notamment d’une partie du  public  local, n’ont  accordé  qu’un quota de  11 000  places (10 800  pour l’ESS et 200 pour l’EST). Si  les  Espérantistes  ont  refusé  ce  quota laissant entendre  qu’ils  veulent  plus, pour leusr adversaires, ce chiffre de 10 800  billets  concerne aussi  les  détendeurs d’abonnement.

Sadok SLIMANE

EST.. Ce sera du solide

La mise à jour du calendrier commence à partir de demain avec le déroulement de trois rencontres entrant dans le cadre de la 5ème journée. Dont Etoile SS – Espérance ST au stade olympique de Sousse à partir de 19h10.

Un premier rendez-vous de la présente saison entre le champion sortant et son suivant immédiat : 26 points contre 22 au terme d’un play off conclu entre les deux formations par la victoire des « Sang et Or » au stade olympique de Radès le 18 mai : buts de Chaalali, Machani et Khénissi.  

Un nouveau défi pour les deux équipes 

 Vu le nombre de matches en retard que compte les deux équipes, il est difficile d’avancer un résumé aussi crédible que possible sur leur parcours en ce début saison. L’Espérance ST est actuellement leader invaincu : 21 points en 7 matches, l’Etoile SS est 5ème : 15 points en 6 rencontres (5 victoires et une défaite). Sahéliens et « Sang et Or » ont connu un passage à vide après leurs déconvenues en ligue africaine des clubs champions. 

     Il faut reconnaître que l’Espérance ST s’en est sortie avec un moindre mal avec trois victoires ; l’Etoile est, passée par contre, par de menus problèmes entraînant moult changements au niveau de l’encadrement de la section de football suivis quelques jours plus tard par  la démission de l’entraîneur et les menus débordements  qui ont marqué le match  contre le Stade Tunisien.

Des « Sang et Or » sur une courbe ascendante

Toutes ces péripéties ne viendront pas jeter le moindre doute quant à l’importance du rendez-vous de demain soir. Ce sera du solide, il ne sera pas autrement avec deux équipes qui comptent en leur sein pas moins de douze  internationaux : cinq côté Etoile et sept côté Espérance. Deux formations mises devant l’obligation de la victoire soit pour conforter un leadership soit pour repartir du bon pied. 

     L’Espérance ST est, à l’heure qu’il est, sur une courbe ascendante. Une attaque qui a marqué 16 buts en 7 matches ne concédant que trois en défense. Si Machani est partant certain, il sera autrement pour Khénissi qui sera au repos forcé. Une éventualité confirmée apr Faouzi Benzarti au cours de son point de presse d’hier après-midi. Et s’il y aura changements, ce sera en attaque au sein de laquelle Ben Youssef sera appelé à prendre la relève de Khénissi. L’entraîneur « sang et Or » ajoutera en fin de conférence que « l’Espérance est bien pourvue en joueurs de qualité et que les absences n’entraîneront aucune répercussion sur le rendement de l’équipe ». Une déclaration à prendre au mot.

Rafik BEN ARFA

Mots-clés: