Excellente Hend Sabry - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 14 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
19
2018

Festival du film du Caire

Excellente Hend Sabry

Vendredi 24 Novembre 2017
نسخة للطباعة

De notre envoyée spéciale au Caire Nejla Kammou

 L’icône du cinéma arabe Hend Sabry a reçu mardi soir lors de la cérémonie d’ouverture de la 39 éme édition du Festival international du film du Caire (du 21 au 30 novembre) le prix de l’Excellence Faten Hamama .

Il va sans dire que Hend Sabri a, aujourd’hui, à son actif  un parcours cinématographique brillant serti de récompenses et de reconnaissances. L’actrice primée a prononcé un speech  en passant en revue ses débuts au cinéma  en citant la réalisatrice Moufida Tlatli et  son film “Les  Silences du palais“ lequel a consacré sa première réussite à savoir   le prix de la meilleure interprétation féminine aux Journées cinématographiques de Carthage « le 20 novembre1994, » se rappelle l’actrice toute en émotions , … C’était le jour de son anniversaire … Des moments inoubliables qui quelques années plus tard un certain  21 novembre 2017 , se renouvellent encore une fois , avec l’obtention d’une autre récompense bien méritée et qu’elle considère la plus importante de sa vie, le prix Faten Hamama de l’Excellence.

Hend Sabry a également remercié les organisateurs du festival, la famille de la grande actrice égyptienne Faten Hamama qui lui ont fait honneur en lui attribuant  ce prix, sa grande famille artistique, ses parents et sa petite famille (son mari et ses deux filles)…La Tunisienne Hend n’oubliera pas bien entendu ses origines en faisant un clin d’œil à la Tunisie sa patrie  qui dit-elle  «  l’a vu naître en tant qu’artiste »  et à son pays adoptif l’Egypte qui l’a  vu briller de mille feux, en commençant, il y a des années déjà, par «  Le journal d’une adolescente » de la réalisatrice égyptienne Ines Dighidi. L’adolescente a depuis grandi et est devenue a priori ce qu’elle souhaitait être : une femme qui honore les siens à l’étranger.  

N.K