Les Sfaxiens aggravent la situation des locaux ! - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 9 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
11
2018

USBG - CSS (0-1)

Les Sfaxiens aggravent la situation des locaux !

Jeudi 23 Novembre 2017
نسخة للطباعة

Synopsis

Stade de Ben Guerdène. Beau temps. Assistance moyenne. Pelouse en tartan. Arbitrage de Haythem Guirat

Joueurs avertis : Mednini (USBG)

 Ndoye (CSS)

Formation des équipes :

USBG : O.Boufalgha, Ben Hassine, Y Boufalgha, Mednini (Raddaoui), Doué Coulibaly, Ben Messaoud ( Harbaoui), Hammami (Yahia), Jacob, Zoghlami, Patrick

CSS : Gâaloul, Methlouthi, Amamou, Meriah, Ben Salah, Aouadhi, Sokari, Ndoye, Louati (Kammoun),  Marzouki, Chaouat (Ben Ali)

Sous la férule de Lâassad Dridi, le CSS a signé sa deuxième victoire faisant subir à son adversaire l'USBG, sa dixième défaite consécutive. Celle-ci voit sa situation s'empirer de plus en plus et son appartenance à l'élite est plus que jamais menacée. Quant aux « Noir et Blanc » la victoire leur permet de maintenir le contact avec la tête du classement.

Pour revenir au match, notons que la première mi-temps fut dans sa quasi-totalité contrôlée par le CSS. En effet,  si l’on excepte les dix premières minutes au cours desquelles le jeu s'équilibra le plus souvent au milieu du terrain, les protégés de Lâassad Dridi allaient exercer une  constante domination sur leur adversaire, dépassé par le rythme que leur imposèrent les clubistes de Sfax qui auraient pu ouvrir le score par Marzouki à la 14' sans la précipitation de ce dernier devant la cage adverse.

 

Avance méritée des Sfaxiens

 Quoique bousculée, l'équipe locale a pu  de nouveau  éviter le but  à la 30’ qui vit Chaouat louper le ballon au niveau de la zone des six mètres en voulant reprendre acrobatiquemnt un limpide centrage à partir du flanc droit de Hamza Methlouthi. Mais, ce n’était que partie remise puisqu'à force de subir la domination de son adversaire, la défense de l'USBG finit par flancher. Ce fut à la 35' lorsque, sur une attaque rapide sur le flanc droit amorcée par Methlouthi très en vue, celui-ci distille une belle déviation vers Ndoye dont la reprise fut repoussée par le gardien Boufelgha devant Louati qui ne se fait pas prier pour mettre le ballon dans les filets (36’). Sur sa lancée, le CSS était tout près d'ajouter un deuxième but par Chaouat dont la reprise passa légèrement au dessus (42')   

 

Une deuxième mi-temps plus animée

Au début de la seconde période l'entraîneur Samir Sellimi procéda à deux changements, incorporant Yahia et Raddaoui à la place respectivement de Hammami et Mednini. Deux remaniement qui ont donné un meilleur équilibre à la forma&tion locale qui entama la seconde mi-temps en force et faillit égaliser à deux reprises  par Ben Messaoud (46) et Zoghlami (48'). Après ces deux chaudes alertes le CSS se reprit et sur une attaque rapide de Sokari,  Marzouki se presenta en tête à tête avec le gardien de Ben Guerdène mais son tir fut repoussé par le montant (62'). Durant les vingt dernières minutes le jeu gagna en intensité surtout du côté locale mais malgré les essais des uns et des autres le score demeura inchangé.

Ameur KERKENNI