Le CA perd le Nord ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 12 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
13
2018

Ligue 1 (11ème J)

Le CA perd le Nord !

Jeudi 23 Novembre 2017
نسخة للطباعة
• L’EST irrésistible, l’ESS de justesse ! • Le CAB et l’USMo, toujours sereins !

Hier, à Bizerte, le CA a bu le calice jusqu’à la lie, tandisque, le CSS s’st contenté du service monomum à Ben Guerdène . La veille, quatre matches disputés ,: une victoire en déplacement, celle de l’US. Monastir à Gabès et trois à domicile ; sept buts marqués dont un sur penalty et une expulsion, celle d’Imed Minaoui, le sociétaire de l’ES. Métlaoui. Trois matches impliquant les trois nouveaux promus Stade Tunisien, CO. Mednine et US. Monastir.

L’Espérance ST à l’économie 

Trois nouveaux buts au compteur de l’Espérance ST et septième victoire en autant de rencontres. Dans un stade d’El Menzah quasiment vide, les «Sang et Or » n’ont rencontré aucun problème pour prendre le meilleur sur un Stade Gabésien totalement hors du coup. Surpris d’entrée en jeu par un but œuvre de Khénissi, les joueurs de la « Staïda » ont plutôt cherché à éviter le waterloo. 

Une défaite que Maher Kanzari a résumée par un « ils étaient plus forts que nous » pour ne pas dire autre chose. Celle de rappeler, entre autres, que ses joueurs n’ont pas été payés depuis quatre mois. Nous tenons cette information de source crédible et  voir les joueurs défendre les couleurs de leur équipe dans semblable situation est à leur honneur.

Des Monastiriens sans peur et sans reproches

Revoilà l’Espérance ST en pôle position au classement général avec tous les feux au vert : 21 points,  meilleure attaque, meilleur goal différence et une défense qui ne concède pratiquement pas de but. Des « Sang et Or » talonnés par l’US. Monastir qui a disputé, faut-il le préciser, trois matches de plus. Il n’empêche. 

L’équipe de Skander Kasri est à sa 4ème victoire de la saison, celle de mardi dernier, remportée en déplacement contre un AS. Gabés qui n’a plus perdu depuis sa défaite de la 4ème journée contre l’Espérance ST à Radès. Deux buts œuvres de Tijani Ana et Kabbou en fin de match ont eu raison d’une équipe de la « Zliza » qui n’a pas démérité en fin de compte en dépit de la réaction de son entraîneur Montassar Louhichi après le coup de sifflet final.

Troisième victoire des nouveaux promus du COM

Un autre nouveau promu, en l’occurrence le CO. Mednine, continue à étonner en dépit de ses modestes moyens. Troisième victoire aux dépens, cette fois-ci, de l’ES. Métlaoui qui lui a rendu visite. Le penalty accordé et réussi par Aymen Mnafeg en début de seconde mi-temps est venu conforter la qualité du travail effectué par Afouane Gharbi. 

Tout comme le volontariat et l’application manifestés par des joueurs totalement acquis à leurs couleurs. Un nouveau promu qui a acculé, quelques jours plus tôt les Sfaxiens, à puiser au fond d’eux-mêmes, pour l’emporter.  Un  nouveau promu qui a besoin d’un peu plus d’attention de d’encouragement pour aller encore de l’avant.

Décisive a été l’entrée d’Amr Maraï à l’ESS 

Il n’a pas été facile à l’Etoile SS de se débarrasser d’un Stade Tunisien adossé à un Nadim Ben Thabet auteur de pas moins de quatre arrêts décisifs notamment en seconde mi-temps en pleine domination sahélienne. Sauf que son mauvais timing de la 80ème minute a permis à d’Acosta de marquer l’unique but de la rencontre.

L’Etoile SS qui s’est présentée sans Mathlouthi, Brigui et Msakni a dû attendre l’intégration de Amr MeraÏ au milieu de la seconde période de jeu pour forcer la victoire. Un coaching réussi qui a évité que les signes de débordements  qui se sont manifestés ne gagnent en ampleur. Il reste, malgré tout, beaucoup à faire pour remettre l’équipe soussienne sur la voie qui était la sienne avant son waterloo de Bordj Al Arab.

Rafik BEN ARFA

Mots-clés: