Quand lesjoueurs-cadres donnent l’exemple ! - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 20 Janvier 2018

Suivez-nous

Jan.
20
2018

CA

Quand lesjoueurs-cadres donnent l’exemple !

Mardi 21 Novembre 2017
نسخة للطباعة

Face à l’USBG, le CA s’est imposé grâce à deux passes décisives de Khélifa, un but de Yahia et un autre de Darragi. Autant dire que ce sont les joueurs cadres qui ont un vécu certain qui ont sorti le CA du pétrin. Simone  doit compter  sur leurs services pour le match de demain. D’ailleurs il n’a pas le choix. Yahia devrait être titularisé d’entrée de jeu à la place d’Annanbila qui n’a pas été convaincant face à l’USBG.

 

Une tâche difficile à Bizerte

Le Club Africain sera demain à Bizerte pour donner la réplique au Club Athlétique Bizertin. Une formation qui se porte bien et qui sera difficile à manier. Evoluant de surcroît à domicile, la tâche des coéquipiers de SaberKhélifa ne sera pas de tout repos. Autant dire que le match de demain sera un des plus difficiles pour les « Rouge et Blanc » depuis que le début de l’actuel exercice…

 

Les tergiversations de Simone

Simone s’en es bien sorti face à l’USBG. Il doit toutefois une fière chandelle à Ben Yahia, Khélifa et Darragi. On ne met, en aucune manière ses connaissances en football en question, mais on se pose des questions sur certains de ses choix. Face à l’USBG, il a laissé sur le banc les deux algériens Chenihi et Belkhither et incorpora Annanbilaquii n’a que très peu joué depuis le début de l’actuel exercice. 

Il a compté sur les services de Agrebi et Iffa et laissa sur le banc Jaziri qui s’en est toujours bien sorti. Pourquoi tant de chambardements au sein d’une formation qui a surtout besoin de stabilité ? Simone devrait arrêter un noyau de huit à neuf joueurs qui soient inamovibles s’il a, évidemment, de s’en sortir. 

 

Bousbia met la main à la poche !

Hamadi Bousbia est en train de redevenir le principal pourvoyeur de fonds depuis le départ de Slim Riahi. Après avoir obligé l’ex président clubiste à partir, il est en train de remettre la main à la poche pour venir en aide à son club de toujours. On se rappelle tous qu’à la veille de l’actuelle saison, et plus précisément le 8 août 2017, HamadiBousbia a décidé de rompre toute relation de sponsoring et de marketing avec son rival Slim Riahi. Nous ne lui reprochons pas car Bousbia avait certainement senti que Slim Riahi ne pouvait plus donner quoi que ce soit au Club Africain et avait ainsi décidé de l’aider à retrouver la porte de sortie. On n’oubliera pas toutefois de mentionner qu’ainsi, le Club Africain est à la merci, à nouveau, d’une seule et unique personne. La dépendance du club à un mécène est toujours là. Cette fois-ci, il s’agit d’un moindre mal, car Bousbia est de confession clubiste et n’a pas à prouver quoi que ce soit. En outre, il n’a aucune ambition politique…

 

Jean Luc Ruty à Tunis

Le président Marouène Hammoudia a lancé une invitation à l’ex DTN clubiste Jean Luc Ruty pour essayer de trouver un arrangement qui devrait satisfaire les différentes parties.Le Français est en position de force et a obtenu gain de cause dans le litige qui l’oppose au club de Bab-Jedid. En effet, et après un jugement émanant de la FIFA, les responsables clubistes ont jusqu’au 25 de ce mois pour lui verser quelques 130 mille euros, sans cela le club de Bab-jedid risque des sanctions conséquentes. Hammoudiaa l’intention de lui proposer un paiement qui se fera à trois reprises et espère de voir Ruty accepter sa proposition.

Mourad AYARI

Mots-clés: