Réforme de la sécurité sociale: Un fonds pour les salariés licenciés du secteur privé - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 10 Décembre 2017

Suivez-nous

Dec.
12
2017

Réforme

Réforme de la sécurité sociale: Un fonds pour les salariés licenciés du secteur privé

Dimanche 19 Novembre 2017
نسخة للطباعة

"En concrétisation des dispositions du troisième thème du contrat social "les relations professionnelles et le travail décent" nous œuvrons actuellement à mettre en place un fonds indépendant pour les salariés licenciés du secteur privé pour des raisons économiques ou techniques et les personnes ayant perdu leurs emplois en raison de la fermeture définitive de leurs entreprises", a fait savoir le directeur général de la sécurité sociale au ministère des affaires sociales, Kamel Madouri. 

D'après la même source, ce fonds sera financé par des contributions égales des employeurs et des employés ainsi qu'une aide de l'Etat. 

"Les mécanismes de financement et de gestion, les conditions d'éligibilité, la durée et les moyens d'intégration dans le circuit économique seront fixés par la suite en concertation avec les signataires du contrat social", a-t-il ajouté. 

Dans une déclaration à l'agence TAP en marge d'une session de formation organisée jeudi au profit d'un groupe de journalistes sur "les différents scénarios de la réforme du système de sécurité" Madouri a signalé que la création de ce fonds vise à instaurer un nouveau modèle des relations professionnelles basé sur l'équilibre entre les parties sociales et ce, en concrétisation de l'accord social signé par le gouvernement, l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) et l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (UTICA). 

"Il s'agit également d'une alternative qui allègera la pression sur les caisses de sécurité sociale qui sont obligées de prendre en charge les employés ayant perdu leurs emplois pour une raison ou une autre", a-t-il précisé. Ce fonds sera financé par le gouvernement, l'UGTT et l'UTICA, a-t-il fait remarquer.

Madouri a indiqué que ce projet, actuellement en cours de finalisation, sera présenté à l'assemblée des représentants du peuple sous forme d'un projet de loi. 

Selon la même source, la caisse nationale d'assurance maladie a pris en charge environ 98 millions de dinars sous forme d'aides sociales attribuées aux employés licenciés durant la période de 2000 à 2016. 

A noter que le nombre d'employés licenciés du secteur privé pour des raisons économiques ou techniques serait entre 3 et 5 millions par an.