• Belhouchat : « Doublement précieuse pour le classement et le mental des joueurs » • Gharbi «La seule erreur a été fatale ! » - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 22 Avril 2018

Suivez-nous

Apr.
23
2018

Le CSS l’emporte devant le COM (1-0) et inaugure victorieusement le bail de Dridi par une victoire

• Belhouchat : « Doublement précieuse pour le classement et le mental des joueurs » • Gharbi «La seule erreur a été fatale ! »

Samedi 18 Novembre 2017
نسخة للطباعة

Début concluant de l’entraîneur Lâassad Dridi avec sa nouvelle équipe qui a réussi à l’emporter devant le COM sur le score de (1-0), but inscrit par Alâeddine Marzouki  à la 46’.  Pour un problème de licence cependant, Dridi a dû diriger ses protégés à partir des gradins. Mais d’après une source bien informée sa situation devrait être régularisée dans les tout prochains jours. Aussi, il y a de fortes chances de voir Dridi diriger son équipe à partir du banc à partir de la prochaine journée, après que le CSS se soit parvenu à une résiliation à l’amiable du  contrat de Jose da Mota en contre partie d’une compensation financière au technicien portugais dont le montant n’a pas été  cependant dévoilé.
Pour revenir au match remporté par le CSS face à une formation medeninoise volontaire et bien appliquée tactiquement, empressons-nous de souligner qu’en dépit de leur nette domination territoriale la victoire des « Noir et Blanc », quoique fort méritée, fut  cependant longue et difficile à se dessiner. Les visiteurs, bien organisés en défense, ont bien résisté durant toute la première mi-temps, parvenant à repousser les assauts à répétition des Clubistes Sfaxiens, il est vrai qu’ils furent aidés en cela par l’excès de précipitation de ces derniers devant les bois de Anouar Dkhil, auteur d’une belle prestation. Et même quand Marzouki ouvra le score pour les siens juste à l’entame de la seconde période du jeu, le CSS n’a pas réussi par la suite à consolider son avance. Pis encore, il a failli, à deux reprises durant le dernier quart d’heure du match, concéder l’égalisation.
Le CSS a manqué de finish
Même si le CSS à enregistré à l’occasion un mieux évident au niveau de la qualité du football développé, il a néanmoins  pêché par son indigence offensive. Ses essais ont dû avorter la plupart du temps à l’approche de la zone des 18 mètres adverses et, même quand les locaux sont parvenus à percer le mur défensif medeninois, ils ont butté contre un gardien vigilant et sûr dans ses interventions ayant parvenu à effacer au moins deux buts qui ont parus acquis.

Les Sfaxiens ont réussi l’essentiel
Toujours est-il que le CSS et au-delà des difficultés éprouvées a réussi  à réaliser l’essentiel, engrangeant  ainsi les trois points qui lui permettent de maintenir le contact avec les équipes de tête. L’entraineur assistant Belhouchat qui a supplée Dridi sur le banc, s’est déclaré dans les vestiaires « réconforté que le nouveau staff technique de l’équipe ait débuté son bail par une précieuse victoire à la fois pour le classement général de l’équipe que pour le mental des joueurs. Ce succès fort mérité au vu de la physionomie générale du match que nous avons pratiquement dominé de bout en bout, va nous permettre de continuer à travailler dans une excellente ambiance » 
  
Le COM peut mieux faire
Les visiteurs, eux,  n’auront pas à rougir de la défaite subie en déplacement par le plus petit du score, face à un adversaire du calibre du CSS. Jouant sur leurs moyens, ils ont fourni une probante prestation. L’équipe visiteuse s’est distinguée par sa bonne  disposition sur le terrain. Parvenant à bien appliquer le pressing haut sur le porteur adverse du ballon, elle a pu réduire la marge de manœuvre des Sfaxiens.  Le Com ne s’est pas limitée à se défendre seulement puisqu’une fois en possession du ballon la  procéda par des contre-attaques rapides et sur quelques unes d’elles, elle a réussi à se créer des occasions intéressantes devant la cage de Gâaloul, celui-ci ayant été confirmé comme premier gardien par Dridi. Satisfaction de l’entraîneur, Afouane Gharbi, donc en dépit de la défaite : « Nous avons bien négocié le match au cours duquel mes joueurs ont fait preuve d’une bonne organisation tactique sur le terrain. Malheureusement il a suffi d’une seule erreur pour subir une défaite que nous aurions bien pu éviter. Mais au-delà du verdict du match l’équipe  est sur la bonne voie et je suis convaincu que  sa marche ira en s’améliorant au cours des prochaines journées »

Ameur KERKENNI