CA: Aujourd’hui, l’A.G élective.. Hammoudia-Younsi, le duel ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 12 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
13
2018

CA

CA: Aujourd’hui, l’A.G élective.. Hammoudia-Younsi, le duel !

Dimanche 12 Novembre 2017
نسخة للطباعة
CA: Aujourd’hui, l’A.G élective.. Hammoudia-Younsi, le duel !

Les listes de AbdessalemYounis et MarouèneHammaoudia ont été officiellement validées. La commission chargée de l’organisation des élections du Club Africain l’a fait avant-hier et on vivra aujourd’hui le début d’une nouvelle ère chez les « Rouge et Blanc ». Les deux listes seront composées comme suit : 

Liste 1 :

Marouane Hammoudia, Maher Ben Salah, Salim Memmi, Malek Bellamine, Mustapha Napolitain, Ali Aloulou et Aymen Charfeddine.

Liste 2 :

Absessalem Younsi,  Mannoubi Troudi, Hamza Oueslati, Sofiene Ben Salah, Sami Chargui, Karim Ben Salah et BechirSelmi.

 

Essentiellement un problème d’argent

La dette du CA s’élèverait à un peu plus de 21 millions de dinars sans compter les dossiers en suspens chez la FIFA et un peu partout ailleurs. A cela, il faudrait éventuellement ajouter un petit milliard de nos millimes à verser au profit de Marco Simone en cas de rupture à l’amiable avec l’Italien… Ceci pour dire que le problème des clubistes est essentiellement financier. Les sages du club, qui ne se sont pas entendus entre eux ne pouvaient faire grand-chose et il espérait peut-être une intervention de l’état pour une contribution qui aiderait le club à éponger une partie de son déficit. Youssef Chahed a rencontré Slim Riahi et Hamadi Bousbia sans résultats concrets. 

 

Un avenir austère

Le CA survivra à tous ses détracteurs et tous ceux qui l’ont mal servi. Sans citer des noms et sans faire de procès à qui ce soit, on se contentera de dire que les prochaines années du Club Africain seront les plus difficiles. A moins d’un miracle, celui qui succèdera à Slim Riahi aura à vivre une période plutôt difficile avec des caisses vides. Le vainqueur entre  Abdessalem Younis ou Marouène  Hamaoudia aura du mal à retenir les joueurs actuels sous le maillot « Rouge et Blanc ». Ceux qui seront libre en juin 2018, et ils sont nombreux, ne seront pas clubistes au-delà de cette date. C’est la première conséquence de cette crise financière qui risque de s’étaler en longueur.

 

Où sont les Sages ?

Des réunions à n’en plus finir, des interventions dans différents médias sans résultats. Les sages du club ne sont pas parvenus à s’entendre. Ils devaient proposer un candidat pour la succession de Slim Riahi. Ils ne l’ont pas fait. Ont-ils l’intention d’aider le vainqueur des élections d’aujourd’hui ? Vont-ils le bénir ? C’est à eux de répondre par les faits et non pas par la parole !

Mourad AYARI

Mots-clés: