Situation sécuritaire: De nombreux plans terroristes déjoués - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 19 Janvier 2018

Suivez-nous

Jan.
20
2018

Situation

Situation sécuritaire: De nombreux plans terroristes déjoués

Dimanche 12 Novembre 2017
نسخة للطباعة
Situation sécuritaire: De nombreux plans terroristes déjoués

Le ministre de l’intérieur Lotfi Brahem a affirmé que l’appareil sécuritaire «se ressaisit» de jour en jour, une constatation confirmée par les résultats accomplis dans la lutte contre le terrorisme et le démantèlement de cellule terroristes.

Interrogé lors d’une audition parlementaire vendredi sur le ciblage de l’Assemblée des représentants du peuple avec des actes terroristes perpétrés dans ses environs, en allusion à l’attentat du Bardo et l’assassinat du commandant RiadhBarrouta, le ministre a indiqué que des opérations similaires «se sont produites dans des pays bien aguerris, mais elles démontrent aujourd’hui le désespoir des terroristes et la réussite de l’institution sécuritaire dans la lutte contre le terrorisme».

Le ministre a reconnu toutefois des défaillances qui «nécessitent des révisions», soulignant l’existence d’une concentration civile et des forces de l’ordre et une coordination entre tous les corps de sécurité. Il a annoncé à ce propos que des caméras seront installées dans la place du Bardo.

«La Tunisie est en guerre contre le terrorisme qui exige la coordination des efforts de toutes les parties, entre forces de sécurité, députés et presse», a affirmé Lotfi Brahem qui a fait état de la réussite des unités de sécurité en déjouant plusieurs plans terroristes.

A propos de l’intervention des forces de sécurité pour disperser les mouvements de protestation, le ministre a affirmé que «le ministère de l’Intérieur est neutre et se conformera à la neutralité, à la loi, à la démocratie et à la constitution».

Il a précisé que l’accident qui a couté la vie à Anouar Sakrafi lors des protestations du Kamour à Tataouine est entre les mains de la justice militaire, indiquant que le ministère de l’Intérieur a déposé une plainte à ce sujet et «dispose de photos attestant que les unités de sécurité ont agi conformément aux règles prescrites».