Ali Boumnijel dans le staff technique ? - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 18 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
19
2018

ESS

Ali Boumnijel dans le staff technique ?

Vendredi 10 Novembre 2017
نسخة للطباعة

Si  le président  de l’ESS  Ridha  Charfeddine  y a fait  allusion  lors de sa dernière  intervention publique  en évoquant  des  contacts  avec l’ex-international  tunisien Ali Boumnijel, ce dernier   n’a pas  manqué  récemment  de confirmer, certes,   ces  contacts  mais  de préciser  également  que «  ces  contacts  ne sont pas  encre  suivis de  rencontres ou d’audiences », ce qui  conclut  Boumnijel  « ne rien dire le moment ».  Pourtant  le  président  étoilé , à propos  du staff  technique  justement,  a laissé  entendre que c’est  une question  qui ne saurait  tarder  pour être  définitivement  réglée  au  plus tard  . Est-ce à dire que  le président de l’ESS  éprouve  quelques  difficultés  à  former  son staff  technique  à un moment  où son équipe  a  le plus besoin  de stabilité  et  de  sérénité. 

Quid du président de la  section  football ?

L’actuel  titulaire de cette  fonction, Dr Jalel Krifa  se fait  de plus en   plus  rare dans  les parages du  local de l’ESS. Bien  critiqué  par  le public,  le vice-président du  club  a  préféré  se mettre  en réserve  en attendant  que  l’orage passe , de fait  un vide  s’est  vite fait  sentir  au niveau de la  gestion administrative de cette section. La présidence  de la section  football d’un grand  club comme l’ESS   exige  nécessairement   de  son titulaire   des qualités  et des compétences  notoires.  Ceci  peut-il  expliquer  cela,  Ridha   Charfeddine   a du mal  à  pourvoir  à ce poste. Certes  quelques  noms  ont été  avancés   en ce sens , sauf   que la  confirmation  se fait attendre.

Un marathon 

Prévue dans  une semaine (Vendredi 17/nov,  10ième journée), la  reprise s’est faite  longtemps  attendre. En effet,  plus  de deux mois  séparent  le dernier  match  joué en championnat et  la prochaine  journée (sachant que la mise  à jour porte sur cinq journées), ce qui ne va pas sans  affecter la compétitivité des joueurs (sauf peut-être  les internationaux), c’est  dire si  le rythme à la reprise  sera sûrement  progressif. Il  n’empêche  le calendrier  2017  de l’ESS  pour les  deux mois  qui restent (novembre et décembre), sera  en revanche  bien  chargé  tant  l’équipe  sahélienne  épargnée jusque-là  aura  fort  à  faire  avec  ses trois  classiques  (EST le 26/11, CSS le 10/12 et le CA 17/12)  sans  oublier  les autres  adversaires  qui ne manqueront pas  d’offrir la  bonne  résistance ( JSK, ST, COM, ESM,USBG), ce qui  fera  dire  son  coach Hubert Velud que « ce qui  attend  les  joueurs  est  assurément   encore plus  entreprenant  que  ce qui s’est produit déjà ». Est-ce  la raison pour laquelle  que  le travail  de l’entraineur, fut-il  provisoire, a porté  essentiellement  et dans  un premier temps  sur  l’entretien  et l’amélioration de la bonne tenue  physique  des  joueurs. De fait,  l’essentiel  du  travail   effectué  lors des  séances d’entrainement  a été  accompli  par  Yassine Bouaâssida , le préparateur  physique. Pour le  reste, Hubert  Velud  se  contente  de peaufiner  les  automatismes   entre  les  joueurs  par  des  jeux  de triangulation et  des exercices  spécifiques.  Ce qui est  notable  en  revanche   c’est  surtout  la  bonne  ambiance  qui règne au  sein du  groupe, laissant  supposer  qu’un  autre  d’esprit  fait surface  au  sein  de l’équipe sahélienne.

Sadok SLIMANE