Un leadership africain à conforter ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 16 Janvier 2018

Suivez-nous

Jan.
16
2018

Russia 2018.. Tunisie-Libye (J-1)

Un leadership africain à conforter !

Vendredi 10 Novembre 2017
نسخة للطباعة

Après le flop de nos quatre représentants dans les compétitions africaines inter clubs, l‘équipe nationale est sur le point de faire oublier cette mauvaise passe vécue par le football tunisien. Demain, elle affrontera la Libye avec l’ambition ,tout à fait légitime ,de se qualifier pour la phase finale du Mondial 2018

Un Club Tunisie ressuscité de ses cendres après une longue absence des compétitions mondiales. Du coup l’exploit de notre football en 1978 nous est venu à l’esprit. A rappeler.  

11 décembre 1977 (date de naissance d’Edmond Macron actuel président de la France), l’équipe de Tunisie crucifie son homologue égyptienne : 4 à 1 (buts de feu Akid, Témime, Ben Aziza et Labidi) au stade olympique d’El Menzah et arrache sa qualification au Mondial 1978 de l’Argentine . 

Abdelmajid Chétali assisté de Taoufik Ben Othman  ont aligné le onze suivant :

Attouga – Dhouib – Kaabi – Kamel – Gasmi – Gommith – Agrébi – Tarek – Témime – Limam - Akid

La suite, ceux qui l’ont vécu pendant la campagne de l’Argentine ne l’oublieront est encore dans les mémoires.

Quarante années plus tard

11 novembre 2017 soit quarante années plus tard, scénario quasi-identique pour le football tunisien qui joue demain sa qualification au Mondial de Russie 2018 contre la Lybie. Un match à la portée des nôtres contre une équipe victime de la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays depuis plusieurs années. 

Une parité suffira, certes, aux nôtres pour aller en Russie mais une victoire ne fera que nous rassurer encore plus vis-à-vis d’un groupe de joueurs qui progresse au fil des matches. La touche de Nabil Maaloul étant omniprésente, un technicien qui viendra s’ajouter à Abdelmajid Chétali et Ammar Souayah  qui ont respectivement conduit le football tunisien en Argentine (1978) et au Japon (2002).

Source de financement appréciable

Sans chercher à anticiper, cette qualification, néanmoins attendue, est venue confirmer le 1er rang qu’occupe le football tunisien en Afrique. Un classement qui va permettre à notre équipe représentative de faire partie du chapeau 3, facteur qui lui évitera de rencontrer deux grosses cylindrées du Mondial.

Les retrouvailles avec une compétition mondiale apportera à la fédération tunisienne de football un pactole appréciable. Une source de financement qui, ajoutée à l’apport du nouveau sponsor, sera en mesure de contribuer à  programmer une bonne préparation du Club Tunisie et à venir en aide à des équipes de clubs en manque de moyens financiers. Outre une meilleure attention à la formation, à l’arbitrage et aux sélections : olympique, U17 et U20.

Rafik BEN ARFA