Tous les indicateurs au vert ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 19 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
19
2018

Tunisie-Libye (J-3)

Tous les indicateurs au vert !

Mercredi 8 Novembre 2017
نسخة للطباعة

La sélection tunisienne a débarqué lundi dans la ville de Tabarka en prévision de son ultime stage en prévision de son rendez-vous de samedi prochain. Un rassemblement qui a suivi celui de dimanche après-midi au stade olympique d’El Menzah.
Un effectif au complet avec l’arrivée à temps de trois joueurs expatriés retenus avec leurs équipes respectives dans le cadre du championnat de la ligue 1 française. Il faut ajouter qu’Ali Maaloul est resté à Tunis pour poursuivre le traitement qui lui été  signifié. Il rejoindra aujourd’hui ses co-équipiers à Tabarka.
 
Eviter les risques inutiles
Restons avec Ali Maaloul pour dire que rien n’a encore été décidé quant à son éventuelle titularisation contre la Lybie. Le staff technique  préfère temporiser et attendre l’avis final du médecin de la sélection. Raison pour laquelle, une attention particulière est accordée à Khalil Chemmam et à Oussama Haddadi, pressentis à remplacer, le cas échéant, Ali Maaloul.
En tous les cas, on ne tient pas à faire courir le risque d’une aggravation de sa blessure d’autant plus que le médecin d’Al Ahly lui a prescrit deux semaines de repos. Les responsables ahlaouis ont tenu, avons-nous appris, à le rappeler à la partie tunisienne.
 
Une attention particulière envers chaque joueur
Un temps maussade dans la ville de Tabarka, la première séance d’entraînement de lundi s’est déroulée sous une pluie intermittente. Facteur qui n’a pas empêché Nabil Maaloul de la mener à son terme. Un Nabil Maaloul qui continue à entourer ses joueurs d’une attention particulière.
Profitant de la moindre occasion pour leur tenir, à titre individuel et à tour de rôle le message approprié pour chacun d’eux. Le sélectionneur national a d’ailleurs fait remarquer qu’il n’y a pas des inconditionnels dans son groupe ajoutant que les plus en forme le jour J seront alignés.         

Amine Ben Amor compétitif
L’autre bonne nouvelle est venue d’Amine Ben Amor totalement rétabli et qui a recommencé à taper dans le ballon. Facteur qui a rassuré tout l’entourage de l’équipe, le sociétaire de l’Etoile SS étant un élément incontournable de l’équipe type.
Il n’y a pas que Ben Amor qui a rassuré dans la mesure où la forme affichée par Youssef Msakni au sein de son équipe (encore deux buts marqués) va constituer un plus dans le rendement de l’équipe devant une équipe de Lybie qui ne nous fera pas de cadeaux.
«Nul ne part titulaire d’avance» 
    Les choix de Nabil Maaloul ne sont pas encore connus, nous l’avons deviné par le biais de quelques phrases livrées aux médias : «Je dispose d’un groupe de joueurs au sein duquel nul n’est indispensable, je n’aime pas employer le mot doublures partant du fait que ceux qui sont là  méritent la sélection en équipe nationale. Cela offre au staff technique plusieurs alternatives dans les trois compartiments de l’équipe. Ceux qui sont là savent que mes choix se portent sur  les joueurs les plus en forme et pas de sentiments à ce niveau »
Voilà qui est clair pour un entraîneur qui croit ferme en ses joueurs. Le facteur confiance est d’ailleurs visible à l’œil nu.

Rafik Ben ARFA