• Les Gabésiens de l’Avenir de mieux en mieux ! •La descente aux enfers de l’ESZ et de l’USBG ! - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 21 Avril 2018

Suivez-nous

Apr.
22
2018

Ligue 1.. (Une 9ème  journée tronquée)

• Les Gabésiens de l’Avenir de mieux en mieux ! •La descente aux enfers de l’ESZ et de l’USBG !

Mardi 7 Novembre 2017
نسخة للطباعة

Trois rencontres disputées samedi et dimanche dans le cadre de la… 9ème journée en ligue 1. Les quatre autres seront jouées, sauf contre temps toujours possible côté FTF, le… 23 décembre c’est-à-dire dans exactement 46 jours. Il s’agit de EST – CSS ; COM – CA ; CAB – ST et ESS – SG.

Ceci dit, un total de sept buts pour ce bout de journée, une expulsion, celle du Monastirien Messadi et deux penalties loupés par la même équipe, l’US. Ben Guerdane. Les protégés de Skander Kasri grimpent à la 1ère place du classement général avec le même nombre de points (15) que l’Espérance ST qui n’a joué que 5 rencontres et le CA. Bizertin qui n’a disputé que 7.

 

L’ASG poursuit son ascension

La lune de miel se poursuit pour l’AS. Gabès qui n’a plus perdu depuis son match de la 4ème journée contre l’Espérance ST à Radès le 9 septembre dernier. Ont suivi une parité dans le derby gabésien et trois  victoires dont celle de dimanche dernier contre la JS. Kairouan qui lui a rendu visite. Deux buts (un par mi-temps œuvres de Zouaghi et Mezlini) sont venus concrétiser sa main mise sur le cours de la rencontre.

Trois précieux points synonymes de cinq places gagnés au classement général.

Un coup d’arrêt pour des Kairouannais qui n’ont pas démérité aux yeux de leur entraîneur Jalel Kadri visiblement satisfait du rendement de ses joueurs qu’ils a appelés à éviter les erreurs de marquage en défense et à faire preuve de percussion en attaque.

Pour Montassar Louhichi, son équipe est en train de progresser au fil des matches tout en reconnaissant que beaucoup de travail reste encore à faire parmi un groupe de joueurs s’investissant sans calcul dans les entraînements.

L’USBG a pêché par malchance

Les Monastiriens s’en sont sortis d’un insidieux déplacement à Ben Guerdane. Contre une équipe mise devant l’obligation du résultat et fraîchement prise en mains par Samir Sellimi. Un petit but réalisé par Kabou à la 60èmeminute de jeu a eu raison d’une équipe locale qui a pêché par malchance. Sinon comment expliquer les deux penalties loupés par Zoghlami et Jacob. Le résultat aurait été tout autre d’ils avaient été réussis.

Nous comprenons l’amertume de Samir Sellimi en fin de match, un entraîneur visiblement dépité par l’absence de concentration de ses attaquants  au vu du nombre d’occasions de but créées mais loupées. «On a tout essayé, a-t-il conclu, mais rien n’a marché ».

On a pavoisé dans le camp adverse avec cette quatrième victoire fruit, selon Skander Kasri, de la grinta manifestée par ses joueurs à chaque match outre le précieux apport d’une direction omni présente.

 L’ESM en dépit des jours difficiles

On ne semble pas voir le bout du tunnel pour l’US. Ben Guerdane, le même raisonnement s’applique à l’ES. Zarzis qui s’enfonce de plus en plus dans les profondeurs du tableau. Le pire a été réalisé samedi dernier, à la maison, devant l’ES. Métlaoui au cours d’une seconde période de jeu qui a vu sa défense concéder trois buts dont deux dans les cinq dernières minutes de jeu.

Pourtant, Bhar a répondu à la 55ème minute (le seul but réalisé par les Zarzissiens en 8 matches) au but du Minier Hakimi cinq minutes plus tôt. Avant que Khraïfi et Baccouche n’enfoncent le clou. Il était écrit quelque part que les « Sang et Or » sudistes ne semblent plus en mesure de s’en sortir au jour qu’il est.

13 points pour l’ES. Métlaoui en dépit des problèmes vécus dernièrement, une 4ème pace au classement général et encore trois matches à récupérer. Le courant passe très bien entre Ghazi Gheraïri et ses joueurs.

Rafik BEN ARFA

Mots-clés: