Couleurs autrichiennes - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 26 Avril 2018

Suivez-nous

Apr.
27
2018

Rentrée musicale

Couleurs autrichiennes

Samedi 28 Octobre 2017
نسخة للطباعة

Notre automne de toutes les musiques a été ponctué par la belle prestation de Cobario, un trio de musiques néo-traditionnelles, et celle du lumineux duo Magda Amara et Johanes Fleischmann. La venue en Tunisie de ces deux formations autrichiennes souligne le pont musical existant entre nos deux pays et la solidité de leur coopération culturelle...

Les nombreux festivals de musique de la rentrée culturelle d'octobre ont permis de découvrir deux pépites musicales autrichiennes, confirmant la présence des artistes tunisiens sur la scène tunisienne. En effet, l'Autriche, d'une certaine manière, se confond avec une longue tradition musicale qui a enfanté des génies et se caractérise par une omniprésence de la musique.

Une coopération musicale sous le signe de l'excellence

Cette identité musicale de l'Autriche s'est distinguée de plusieurs manières dans notre pays. Ainsi, ce sont nos amis autrichiens qui ont fait don de plusieurs pianos dont le plus fameux se trouve au Théâtre municipal de la capitale. De même, ce pays ami a régulièrement participé au festival international de musique symphonique d'El Djem auquel le lie une relation solide. En ce sens, chaque année, des musiciens de l'opéra de Vienne participent au festival dans le cadre d'une soirée spéciale devenue une incontournable tradition. Enfin, l'Autriche participe à toutes les grandes manifestations musicales, notamment celles automnales du festival Mûsiqât et de l'Octobre musical de Carthage.

C'est dans ce cadre que viennent de se produire une formation musicale et un duo et comme le soulignait l'ambassadeur Herbert Krauss dans une allocution prononcée à l'occasion de la fête nationale autrichienne, les liens de la Tunisie et de l'Autriche touchent à plusieurs domaines et sont aussi musicaux. Les deux formations invitées en ce mois d'octobre par l'ambassade d'Autriche sont le groupe Cobario et le duo composé de Magda Amara et Johanes Fleischmann. Les premiers se sont produits le 19 octobre à Ennejma Ezzahra pour Mûsiqât et les seconds ont présenté leur performance à l'Acropolium de Carthage pour l'Octobre musical.

Un trio polyphonique et un duo complice

Cobario est un trio qui conjugue les influences musicales par un patient travail de métissage. Les musiciens de ce groupe voyagent ainsi au coeur des sonorités et parviennent à restituer plusieurs traditions. A la croisée de plusieurs influences, les musiciens de Cobirio évoluent selon plusieurs registres. Ils peuvent ainsi passer du patrimoine celtique à des musiques orientales. Ils évoluent aussi avec bonheur entre rythmes espagnols et compositions slaves. C'est dire le caractère de creuset de ce groupe qui a su convaincre le public d'Ennejma Ezzahra en offrant un récital sans frontières, dans l'absolu des musiques du monde et à la confluence des nouveaux patrimoines vivants.

Si le récital de Cobario avait des accents internationaux, celui du duo Amara-Fleishmann avait toutes les qualités de la musique de chambre qui fleure bon la haute tradition autrichienne dans ce domaine. Avec un violon et un piano, ce concert a tenu toutes ses promesses grâce à la virtuosité des artistes et leur lecture des oeuvres des grands compositeurs. La complicité parfaite entre les deux musiciens a aussi rejailli sur l'équilibre de cette soirée où les plus grands noms du répertoire classique ont été abordés. Très réputés, les deux musiciens ont fait honneur à l'Octobre musical avec une prestation éblouissante qui transportait le public dans une Salzburg virtuelle où se répondent les échos des géants de la musique.

Ces deux soirées autrichiennes ont réuni un public appréciable et pleinement convaincu. Bien entendu, on en redemande tout en félicitant les festivals concernés pour la pertinence de leurs choix artistiques et l'ambassade d'Autriche en Tunisie pour l'excellence de sa coopération musicale.

Hatem BOURIAL