Promouvoir la coopération bilatérale - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 20 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
21
2018

Forum d’affaires tuniso-indien, à New Delhi 

Promouvoir la coopération bilatérale

Jeudi 26 Octobre 2017
نسخة للطباعة

La Tunisie  qui jusque là s’est toujours intéressée à son environnement proche essaye  également de consolider ses relations  avec plusieurs pays, dont  notamment cette coopération fructueuse entre la Tunisie et l’Inde,   qui sont engagés dans une entreprise commune et incontournable, celle d’un partenariat solide.

En effet, les deux pays  y sont investis d’une mission particulière en rapport avec la nature de leurs relations amicales et de l’approche convergente qu’elles se font de l’avenir de la région et des dimensions qu’il convient de donner au partenariat qui doit régir les rapports entre les régions qui la composent. Les relations bilatérales entre la Tunisie et l’Inde  se sont développées de façon remarquable comme en témoignent l’intensification et la diversification des échanges au cours des dernières années. Cette évolution a été alimentée et promue par une volonté mobilisatrice des deux parties.C’est dans ce cadre  que la 12ème session de la Commission Mixte Tuniso–Indienne se tiendra à New Delhi les 30-31 octobre 2017 sous la présidence de   Khmaies Jhinaoui   Ministre des Affaires Etrangères. Ce Forum a pour objectif le renforcement des échanges commerciaux avec l’Inde et le développement d’un partenariat gagnant-gagnant basé sur la complémentarité entre les entreprises tunisiennes et leurs homologues indiennes .Ce rendez vous tuniso –indien permettra d’’examiner les moyens susceptibles de promouvoir la coopération bilatérale, de renforcer les échanges de délégations ministérielles et officielles entre les deux pays et de  diversifier les structures d’échanges commerciaux, d’encourager les échanges de délégations  d’hommes d’affaires et de  signer un Mémorandum entre la Fédération Indiennes des Chambres de Commerce et d’Industrie (FICCI) et l’UTICA, pour l’instauration d’une collaboration contenue entre les deux patronats. Au programme de cette rencontre , des communications sur les opportunités d’échanges et de partenariat entre les deux pays et des contacts B to B ciblés entre les entreprises des deux pays. La mission est ouverte à tous les secteurs d’activités avec un focus sur quelques créneaux porteurs comme l’agroalimentaire, les composants automobiles et les TIC, les produits pharmaceutiques, produits chimiques et le textile. Il est vrai que la  balance commerciale est bien légère. C’est pourquoi cette visite de la délégation tunisienne permettra de booster les échanges entre les deux pays et instaurer un vrai partenariat industriel et commercial. Par le biais des rencontres BtoB, entrepreneurs tunisiens et indiens auront  l’occasion de s’enquérir des opportunités à saisir des deux côtés. Cette mission d’affaires tombe à point nommé, car la Tunisie, hub régional, a un rôle à jouer dans les ambitions clairement affichées du géant de l’Asie sur le continent africain. Il faut signaler que les  échanges commerciaux sont encore en deçà des  ambitions. L’objectif est de dépasser le milliard de dollars par an. 

Sept groupes de travail instaurés depuis la fin des années 90 avec l’Inde, ceux de la recherche scientifique et des Tics connaissent des progrès significatifs. L’Institut Pasteur de Tunis a engagé un partenariat utile en développement de vaccins au profit d’un organisme similaire. L’Inde s’intéresse à la Tunisie notamment dans l’industrie automobile.  Le groupe Sotudis est en effet parvenu à introduire le montage en Tunisie des véhicules Mahindra. De son côté, le groupe Mabrouk a lancé le montage des véhicules Tata.

Kamel BOUAOUINA

Mots-clés: