La dernière ligne droite - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 17 Février 2018

Suivez-nous

Feb.
18
2018

Octobre musical de Carthage

La dernière ligne droite

Mercredi 25 Octobre 2017
نسخة للطباعة

Les six dernières soirées de l'Octobre musical de Carthage offrent de découvrir une pianiste marocaine, un trio de saxophonistes belges, un baryton de réputation internationale, des duos polonais et tchèque ainsi que l'incontournable Roberte Mammou. A déguster jusqu'au 31 octobre...

L'Octobre musical de Carthage (OMC) se déroule jusqu'au 31 octobre à l'Acropolium avec, comme toujours, un public de connaisseurs et de fidèles. La session 2017 a déjà tenu beaucoup de ses promesses avec bien des découvertes et des moments d'exception. Mustapha el Okby, principal promoteur de ce festival d'automne a en effet créé un programme équilibré que ce soit au niveau des pays participants qu'à celui des expressions musicales.

 

Une éclatante confirmation des choix artistiques de l'OMC

Ainsi, le plus grand soin a été mis dans la mise en valeur de la musique de chambre qui a donné son essence et son élan à l'Octobre musical. En ce sens, plusieurs soirées ont proposé des spectacles de solistes ou de duos. Le piano était roi dans cette perspective et plusieurs grands artistes sont venus faire vibrer cet instrument de toutes les tonalités de la musique classique. Cette session n'a pas été avare en duos et ce sont les formations alliant le violon et le piano qui ont eu le vent en poupe cette année. Là encore, c'est le répertoire classique dans toute sa splendeur qui jaillissait avec toujours des programmes basés sur les plus grands compositeurs et portés par des interprètes de grand talent.

Cette tendance a d'ailleurs été confirmée par la surprenante et ô combien talentueuse participation marocaine. Ce pays voisin était mis à l'honneur pour l'Octobre musical et deux jeunes virtuoses ont offert de découvrir leur talent au cours de deux concerts solos au piano.

L'édition 2017 a aussi joué sur la proximité et la jeunesse. Dès l'ouverture, c'est l'ensemble du Conservatoire El Manar qui donnait le ton et proposait sa lecture quasiment symphonique des musiques de films. Une belle soirée qui a permis de constater que les jeunes pousses ne manquaient pas et que la Tunisie récoltait l'effet généré par la refonte de l'enseignement musical. Désormais, la culture classique est pleinement assumée et relayée alors que les jeunes, de plus en plus nombreux, pratiquent l'art musical. On a d'ailleurs pu le constater grâce à la présence de formations mêlant des Tunisiens et des Européens et tissant un parcours d'excellence.

 

Six récitals en perspective

Le programme se poursuit jusqu'au 31 octobre et les artistes seront présents en nombre et en qualité pour animer cette dernière ligne droite. Ce soir, Aida Lahlou (Maroc) donnera un récital solo au piano avec un programme qui évoluera entre Chopin, Ravel et Beethoven. Le 26 octobre, un trio belge offrira une soirée de saxophone avec un choix musical intitulé "French Connection". Les 28 et 30 octobre, ce seront respectivement des duos polonais puis tchèque qui seront sur scène pour des programmes au piano et au violon.

Enfin, la virtuose Roberte Mammou, co-fondatrice de l'Octobre musical sera au piano le 29 octobre pour une soirée de musique de chambre qui devrait drainer le grand public. La clôture du festival aura lieu le 31 octobre avec un duo piano-voix. Ce sera Mehdi Trabelsi au piano et le Belge Vincent Bertrand, un baryton dont on dit le plus grand bien, qui seront à l'affiche, avec notamment des compositions de Mozart et Rossini.

La session 2017 aura alors vécu! Et pour l'instant, ce sont six récitals en perspective, autant de soirées qui devraient rallier les suffrages de tous les amateurs de musique classique.

Hatem BOURIAL