Des sanctions méritées, une leçon à méditer - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 19 Octobre 2017

Suivez-nous

Oct.
20
2017

Ligue1.. Après la décision de la Commission d’Appel

Des sanctions méritées, une leçon à méditer

Jeudi 12 Octobre 2017
نسخة للطباعة
• Le huis clos maintenu pour quatre équipes

 

Réunie, mardi après-midi, la commission d’appel de la FTF a, finalement, tranché en maintenant les sanctions du huis clos infligées à l’Espérance SE, au Club Africain, à l’US. Monastir et au CA. Bizertin : trios matches pour chaque équipe. 

Un derby et un classique concernés 

L’Espérance ST a, déjà, joué son match de la 4ème journée à huis clos contre l’AS. Gabès. Ses deux prochaines rencontres à huis clos seront disputées contre le Club Africain (6ème journée) et contre l’US. Monastir (7ème journée)

Le Club Africain disputera, normalement, son premier match sans l’apport de son public contre le Stade Gabésien dans le cadre de la mise à jour de la 5ème journée. A moins que cette mise à jour ne soit renvoyée après le déroulement des 6èmeet 7ème  journées. Dans lequel cas, l’équipe de Bab Jedid jouera son premier match à huis clos contre l’Etoile SS dans le cadre de la 8ème journée. Puis contre le Stade Gabésien dans la cadre de la mise à jour du calendrier avec le déroulement des matches en retard, matches impliquant les quatre équipes impliquées dans les compétitions africaines inter clubs. Et enfin contre l’US. Ben Guerdane pour le compte de la 10ème journée.

Le CA. Bizertin jouera son deuxième match à huis clos contre le Stade Gabésien (7ème journée) puis devant le Stade Tunisien pour le compte de la 9ème journée.

L’US. Monastir, enfin, a déjà livré un match à huis clos devant la JS. Kairouan (5ème journée). Il lui restera à  accueillir l’ES. Zarzis et le CA. Bizertin à huis clos dans le cadre des 8ème et 10ème journées. 

Le résultat est frustrant : le public de la capitale n’assistera pas au derby EST – CA et au classique CA-ESS. Privant leurs équipes de recettes conséquentes. La faute incombe à cette poignée d’énergumènes en l’absence de condamnations appropriées 

Rafik BEN ARFA

Mots-clés: