Les soldes d’été stabilisent l’inflation à 5,5% en septembre 2017 - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 25 Avril 2018

Suivez-nous

Apr.
26
2018

.

Les soldes d’été stabilisent l’inflation à 5,5% en septembre 2017

Vendredi 6 Octobre 2017
نسخة للطباعة

 

L’Institut National de la Statistique a publié hier l’évolution de l’indice général des prix à la consommation. Le taux d’inflation se maintient à 5,5% contre 5,7% en août 2017. Par glissement annuel l’inflation s’est toutefois envolée pour passer  de 4,2% en septembre 2016 à 5,5%.  L’INS impute la  décélération du rythme d’augmentation des prix entre le mois de septembre et aout de cette année comparé à l’année précédente au fléchissement du rythme d’augmentation des prix du groupe habillement et chaussures de 8.8% en août 2017 contre 4.9% en septembre 2017 et ce en raison notamment du décalage de la période des soldes d’été entre cette année et l’année précédente. Toutefois force est de constater que la frénésie des prix pour tous les produits de consommation courante se poursuit. La tendance  est à la hausse devenue frénétique si l’on prend en considération les prochaines augmentations des prix de certains produits subventionnés. 

Selon l’INS, le taux d’inflation enregistré au mois de septembre 2017, résulte principalement de la hausse des prix des produits alimentaires et boissons de 6.0% dont principalement ceux des huiles alimentaires, enregistrant une hausse de 21%.  Les prix des boissons ont augmenté de 6.3% sous l’effet de la hausse des prix d’eaux minérales, boissons gazeuses et jus de fruits de 7.3% et les prix des cafés et thé de 3.8%.

Hausse de 9,7% des tarifs de l’enseignement préscolaire

Outre la hausse des prix du  groupe logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles de 4.1%, tarifs du groupe transport de 6.8%, suite à l’augmentation des prix de véhicules de 11.9%, une hausse très importante a été observée pour le groupe enseignement dont les prix ont augmenté de 6.5% du faite des augmentations des tarifs de l’enseignement préscolaire et de base et de l’enseignement secondaire respectivement de 9.7% et 5.8% et les prix des fournitures scolaires de 8.0%. 

Pour ce qui est du  taux d’inflation sous-jacente (ISJ) « hors alimentations et boissons et hors énergies», il s’établit à un niveau de 5.3%. Les prix de produits libres ont augmenté de 5.9% sur une année contre 3.9% pour les prix administrés. Les produits alimentaires libres ont connu une augmentation de 7.0% contre 0.8% pour les produits administrés. L’évolution de l’inflation sous-jacente est un indicateur qui met en relief la tendance de fond de l’évolution des prix en dehors des prix soumis à l’intervention de l’Etat et des produits à prix volatiles.

Et dire que le budget de l’Etat pour l’exercice en cours tablait sur un taux d’inflation de 3,7% ! L’écart entre les prévisions et les réalisations reste énorme. Le glissement du dinar et la hausse des coûts de production ne font  qu’enflammer les prix des produits de consommation courante détériorant ainsi  le pouvoir d’achat du consommateur. Reste à espérer à une maîtrise du taux d’inflation durant l’exercice budgétaire 2018, l’exercice de toutes les menaces et probabiltés. 

Yosr GUERFEL AKKARI

Mots-clés: