Hausse à deux chiffres des nuitées - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 20 Janvier 2018

Suivez-nous

Jan.
20
2018

Tourisme

Hausse à deux chiffres des nuitées

Jeudi 5 Octobre 2017
نسخة للطباعة
• 1 913 millions de dinars (728 millions d’Euros) de recettes en huit mois

L’analyse du cumul  des nuitées enregistrées dans les hôtels  durant les huit premiers mois de l’année 2017 fait ressortir une augmentation de 20,3%.L’année 2017 s’inscrit sous de bons auspices. Les nuitées sont en hausse à deux chiffres jusqu’à fin août  dernier grâce notamment à la bonne performance du tourisme intérieur et de plusieurs marchés européens traditionnels. Selon une note de conjoncture du ministère du tourisme, les hôtels ont réalisé 14 958 941 nuitées, en augmentation de 20,3% par rapport à la même période de 2016.Les régions balnéaires ont bien repris et affichent des résultats satisfaisants. Djerba-Zarzis tient le haut du pavé avec 143 888 nuitées, en progression de 12,7%, puis Sousse avec 2 837 922 nuitées, en augmentation également de 18,2%.Au Cap Bon, Nabeul-Hammamet vient en 3ème position avec la réalisation de 2 455 415 nuitées et Yasmine-Hammamet, en 5ème position avec des progressions respectives de 34,6% et 22,9%. Monastir-Skanès, qui occupe la 6e position avec 1 752 886 nuitées, a enregistré une hausse de 16,6%. La fréquentation hôtelière à Mahdia affiche une bonne augmentation de 32%. A Tunis-les Côtes de Carthage, l’activité a connu une embellie de 12,3%.

Au Sud notamment à Gafsa-Tozeur et à Kébili-Douz, l’activité est en nette amélioration avec des écarts haussiers respectivement de 41,4% et de 81,9%.La région de Gabès présente cette année une légère augmentation des nuitées de 1,4%. Au Nord, Tabarka-Aïn Draham, améliore considérablement ses nuitées avec une bonne augmentation de 55,4%. 

A Kairouan et à Sbeitla-Kasserine, la fréquentation hôtelière a enregistré une hausse de 5% et de 26,2%. Par contre, certaines régions accusent des régressions dans le nombre de leurs nuitées: Tunis-Zaghouan, en baisse de 14,2%. Sfax accuse une baisse de 3,3%. La région de Tataouine n’a pas connu d’amélioration au niveau de la fréquentation hôtelière qui accuse une régression de 7,4%. De même pour l’activité à Bizerte-Béjà, elle est aussi en légère régression de 1,8%.

Taux d’occupation: 36,1%...

Quant au  taux d’occupation il a atteint 36,1% contre 31,2% durant la même période de l’année dernière, soit une augmentation de 4,9 points, égale à 14,74 % de hausse. Pour ce qui est de la capacité hôtelière mise en exploitation, elle est de 170 465 lits contre 164 222 pendant l’année 2016, soit une hausse de 3,8%

Côté recettes,  le seul mois d’Aout 2017 a enregistré un record : 674 millions de dinars ( 257 millions d’ Euros). Une performance qui a dépassé celle réalisée en 2010 , l’année de référence. Si cette recette conforte la rentabilité du secteur elle renseigne toutefois sur la montée en gamme du secteur et sur l’application d’une politique tarifaire en conformité avec la qualité des infrastructures et des services. En cumul général le secteur a, au cours des huit premiers mois de 2017 généré des recettes de l’ordre de 1 913 millions de dinars( 728 millions d’Euros) ; soit une évolution de 22% par rapport à la même période de 2016.

Kamel Bouaouina

Mots-clés: