Divers.. Divers.. Divers.. Divers.. - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 18 Janvier 2018

Suivez-nous

Jan.
18
2018

Divers

Divers.. Divers.. Divers.. Divers..

Dimanche 1 Octobre 2017
نسخة للطباعة

Manouba: Arrestation de 49 personnes recherchées

Une campagne sécuritaire menée à Tebourba, El Batane et Jedaida (gouvernorat de Manouba) a abouti à l’arrestation de 49 personnes recherchées et la saisie de 62 motocyclettes sans papiers, a indiqué une source sécuritaire au correspondant de la TAP.

Lors de cette campagne, un réseau spécialisé dans le cambriolage de maisons a été démantelé, a ajouté la même source, précisant que le réseau est composé de 4 personnes dont l’âge varie entre 17 et 35 ans. 

Selon la même source, les opérations sécuritaires ont été renforcées également près des établissements scolaires à Manouba afin d’assurer davantage la protection des élèves, le cadre enseignant et le personnel administratifs.

 

Béja: Importants dégâts suite à un incendie dans la sucrerie

D’importants dégâts ont été provoqués par un gigantesque incendie survenu, vendredi après-midi, dans la raffinerie de sucre à Béja, avant d’être maîtrisé.

Le feu s’est déclaré dans un entrepôt contenant plus de 2000 mille tonnes de sucre, détruisant 20% de la marchandise et endommageant le bâtiment et ses équipements, sans faire de victime, étant donné que l’unité était en période de maintenance et n’abritait pas d’activité, indique à l’agence TAP le PDG de la raffinerie.

Un court circuit serait à l’origine de l’incendie qui a été aggravé par la présence de stock de sucre, explique la même source précisant qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre.

 

Kasserine: Saisie de 5 kg de cannabis à bord d’une voiture

Les agents de la brigade de la circulation à Kasserine ont saisi 5 kg de cannabis à bord d’une voiture venant de Feriana en direction de Kasserine-ville. 

Le véhicule a été intercepté sur la route nationale n°17 au niveau du croisement du Parc Chaambi, fait savoir à l’agence TAP une source sécuritaire dans la région. Le conducteur a pris la fuite laissant la voiture et ses documents personnels à l’intérieur. 

Un mandat de recherche a été émis à son encontre.

 

Bou Argoub: Le père séquestre sa fille de 8 ans jusqu’à son décès

La brigade de recherche et d’investigation relevant de la Garde nationale à Grombalia (Nabeul) a arrêté un père qui a séquestré sa fille de 8 ans dans une ferme agricole à Borj Hfaiedh (délégation de Bou Argoub), jusqu’à ce qu’elle décède, apprend l’agence TAP auprès d’une source sécuritaire.

L’enfant a été ligotée et séquestrée, pendant un mois, sans nourriture ni eau, avant de succomber, précise la même source.

Selon le délégué à l’enfance à Nabeul, Sahbi Boukriba, les parents de la victime sont divorcés. Le père qui s’était remarié bénéficiait de la garde de ses trois enfants. Désormais, les deux enfants qui lui restent seront pris en charge par l’Etat, précise Boukriba.

L’enquête se poursuit pour connaître, notamment, les motifs de la séquestration.

 

Au large de Tabarka: Des migrants clandestins secourus en mer

Treize migrants clandestins, de nationalité algérienne, ont été secourus, vendredi matin, par la marine nationale à une trentaine de kilomètres au large de Tabarka.

Selon un communiqué du ministère de la Défense, le groupe de migrants avait embarqué depuis les côtes algériennes d’Annaba dans la nuit du 25 au 26 septembre et comptait rallier l’Italie.

Après avoir été conduit au port de Tabarka, le groupe a été remis aux gardes nationaux pour l’ouverture de procédures juridiques à leur encontre.

Le nombre de migrants clandestins, de nationalité algérienne secourus en 24 heures s’élève désormais à 27 individus, apprend-on de même source.

 

Sfax: Trente-et-un individus arrêtés 

Par ailleurs, trente-et-un individus ont été arrêtés dans la région de Jebeniana dans le gouvernorat de Sfax alors qu’ils tentaient d’émigrer clandestinement vers l’Europe, indique, vendredi, le ministère de l’Intérieur.

Dans un communiqué, le département précise que les individus en question ont été appréhendés à bord d’un canot pneumatique au niveau de la région de Louata à Jebeniana.

Parmi les suspects, figurent deux individus activement recherchés par les unités sécuritaires, ajoute encore le département.

Un véhicule affecté au transport des candidats à l’émigration clandestine ainsi qu’une somme importante d’argent ont été saisis.

Après consultation du ministère public, les suspects ont été placés en garde à vue et des poursuites judiciaires ont été engagées à leur encontre pour tentative d’émigration clandestine.

 

Migration clandestine: Des Syriens appréhendés à la frontière avec l’Algérie

Treize Syriens arrêtés sur les frontières tuniso-algériennes pour avoir tenté d’entrer clandestinement sur le sol tunisien (Intérieur)

Treize individus de nationalité syrienne ont été arrêtés vendredi et hier sur les frontières tuniso-algériennes, alors qu’ils tentaient d’accéder illicitement au sol tunisien.

Selon un communiqué publié hier par le ministère de l’Intérieur, six individus de nationalité syrienne ont été appréhendés à Kef Darbi du gouvernorat de Gafsa, alors qu’ils tentaient d’entrer sur le sol tunisien depuis l’Algérie.

Sept autres syriens ont été interpellés à Kasserine pour avoir franchi clandestinement les frontières algériennes dans l’intention d’entrer sur le sol tunisien depuis la région de Bouchebka.

 

Douar Hicher: Un élève poignardé dans la cour du lycée

Un élève a été poignardé à l’abdomen, , dans la cour du lycée «Ahdath» à Douar Hicher (gouvernorat de Manouba), par un individu cagoulé qui s’est introduit dans l’établissement avec un complice, avant de prendre la fuite, selon le témoignage des enseignants et élèves qui étaient présents.

L’élève (inscrit en 4e année secondaire) a été transporté d’urgence par une unité de la protection civile à l’hôpital local d’Ettadhamen, puis transféré à l’hôpital Rabta. Son état de santé est stationnaire, selon le cadre médical de l’hôpital.

L’incident a provoqué un état de panique au lycée. Les cours ont été suspendus pour protester contre l’intrusion répétée d’inconnus menaçant les élèves, les enseignants et les surveillants, affirme à l’agence TAP le secrétaire général du syndicat de base de l’enseignement secondaire à Douar Hicher, Hassan Arfaoui.

Des agents de la Garde nationale ont ratissé les lieux à la recherche des assaillants. Une enquête a été ouverte.

Mots-clés: 

Articles liés