La campagne anticorruption reprend avec vigueur: Deux hommes d’affaires arrêtés à Sfax et d’autres vont suivre - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 20 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
21
2018

La campagne anticorruption

La campagne anticorruption reprend avec vigueur: Deux hommes d’affaires arrêtés à Sfax et d’autres vont suivre

Dimanche 24 Septembre 2017
نسخة للطباعة
La campagne anticorruption reprend avec vigueur: Deux hommes d’affaires arrêtés à Sfax et d’autres vont suivre

Deux hommes d’affaires à Sfax ont été arrêtés et assignés à domicile pour implication dans des affaires de corruption financière.

Dans une déclaration, hier, à l’agence TAP, une source gouvernementale a précisé que ces arrestations s’inscrivent dans le cadre de la campagne anticorruption menée par le gouvernement.

La campagne anticorruption se poursuit, a-t-il ajouté, précisant qu’une autre série d’arrestations de personnes impliquées dans des réseaux de corruption, de contrebande, d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent est prévue dans les jours à venir.

Une descente a été effectuée dans les entrepôts des deux suspects, Wadii Rekik et Jawhar Damak, indique la même source, précisant que la marchandise trouvée dans ces entrepôts a été saisie.

Selon la même source, le gouvernement se penche depuis quelques temps sur les dossiers des deux hommes d’affaires et dispose de justificatifs prouvant leur implication dans des affaires de corruption.

Ils sont poursuivis notamment pour importation au profit d’autrui, paiement de marchandise de manière illégale, falsification de factures et déclaration d’informations erronées.

Ils sont également poursuivis pour importation de marchandise contrefaite, tunisienne et étrangère, et inondation du marché parallèle de marchandise illégale.

Le 11 septembre courant, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, avait déclaré, lors d’une plénière consacrée au vote de confiance aux nouveaux membres du gouvernement, que son cabinet sera «un gouvernement de guerre contre le terrorisme, la corruption, le chômage et les disparités régionales».

Chahed avait souligné «l’impératif de s’unir pour gagner la guerre menée par le gouvernement sur tous les fronts et réaliser les priorités fixées par le Document de Carthage».

Le gouvernement avait entamé, depuis mai dernier, une série d’arrestations d’hommes d’affaires dans le cadre de la lutte contre la corruption.