EN BREF... EN BREF...EN BREF - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 19 Juillet 2018

Suivez-nous

Jul.
19
2018

EN BREF

EN BREF... EN BREF...EN BREF

Dimanche 24 Septembre 2017
نسخة للطباعة

Monastir: Des migrants clandestins interceptés

Une tentative de franchissement illégal des frontières maritimes a été mise en échec, hier, au large de Monastir par les gardes-côtes qui ont intercepté une embarcation avec à bord cinq personnes âgées entre 26 et 30 ans.

Le chef de la brigade des gardes-côtes à Monastir, Wissem Neffati, a précisé à l’agence TAP que le bateau était équipé d’un moteur volé.

Les cinq passagers originaires de Monastir, Sousse, Kairouan et Gafsa, sont en bonne santé, a-t-il indiqué ajoutant que des mesures réglementaires ont été appliquées à leur encontre.

Arrestation de 17 individus dans différentes régions du pays pour tentative d’immigration illégale (Intérieur)

Par ailleurs, les gardes-côtes de Nabeul, la Goulette, Monastir et Sfax ont interpellé 17 individus pour tentative de franchissement illicite des frontières maritimes.

Parmi les suspects figure un individu condamné à 9 mois de prison et activement recherché par les unités sécuritaires, précise, hier, le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

L’une des embarcations utilisées dans cette tentative de migration clandestine fait l’objet d’un signalement de vol.

 

Sousse:  Arrestation de trois dealers

La brigade de police judiciaire à Sousse a réussi suite à une embuscade à arrêter trois dealers de drogues. 

Ces derniers sont recherchés et l’un d’entre eux est classé dangereux. Les individus ont été arrêtés à Hammam-Sousse et à la ville de  Sousse, a indiqué la correspondante d’une radio de la place

 

Mnihla: Saisie de viande infectée par les vers

Environ 600 kg de viande périmée et impropre à la consommation humaine a été saisie dans des locaux anarchiques à la région de Mnihla au gouvernorat de  l’Ariana lors d’une campagne de contrôle. 

Mohamed Hedi Zairi, délégué de Mnihla a assuré dans une déclaration à une radio de la place  qu’il est sous le choc. La viande saisie est infectée par les verts et les rats. Il a ajouté que des décisions de fermeture des locaux ont été émises.

Le délégué a mis en garde contre la gravité des infractions. Il s’agit de dépassements semblables au terrorisme alimentaire. La viande saisie est impropre même à la consommation animale et humaine.  

Mots-clés: