Des clandestins âgés entre 15 et 30 ans - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 19 Juillet 2018

Suivez-nous

Jul.
19
2018

Des clandestins

Des clandestins âgés entre 15 et 30 ans

Dimanche 17 Septembre 2017
نسخة للطباعة
Des clandestins âgés entre 15 et 30 ans

Arrestation des passeurs

Après investigation, les unités ont pu identifier et arrêter les passeurs et les 6 intermédiaires dont l’âge varie entre 20 et 40 ans.

Les 22 individus ont été placés en garde à vue sur ordonnance du ministère public qui a également décidé d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre de ces candidats à l’émigration pour «participation à la préparation d’un plan concerté en vue de quitter le pays clandestinement «, selon le même communiqué.

 

Des clandestins âgés entre 15 et 30 ans

Seize individus, dont un faisant l’objet d’un mandat de recherche, ont été arrêtés jeudi à bord d’un bateau au large de Kalâat el-Andalous (Gouvernorat de l’Ariana) par les gardes-côtes de Tunis, annonce le ministère de l’intérieur.

Interrogés par les unités de la Garde nationale de la Goulette, les suspects originaires de Bizerte, âgés de 15 à 30 ans, ont avoué qu’ils projetaient d’émigrer clandestinement vers un pays européen par voie maritime. 

Les unités de la garde nationale ont également saisi un camion et deux voitures que les suspects ont utilisés pour transporter le bateau au point de départ à Kalâat el-Andalous ainsi qu’une somme d’argent en devises et en dinars tunisiens en leur possession.

 

52 immigrés clandestins secourus 

D’autre part, un groupe de 52 immigrés clandestins qui comptait joindre clandestinement les côtes italiennes, à bord d’une embarcation à la dérive à une quarantaine de km au large de Chebba (Gouvernorat de Mahdia), a été secouru par des unités de la marine et de la garde nationale, annonce le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

Les individus ont été transférés au port de Chebba et confiés à la garde nationale, indique-t-on de même source

 

Deux tentatives d’émigration clandestine déjouées à Sousse et Sfax

Les unités de la Garde maritimes à Sousse ont intercepté huit individus dont une algérienne qui tentaient de franchir illicitement les frontières en direction des côtes italiennes à partir de Chott Mariem

à bord d’un bateau volé. Les suspects étaient en possession de devises.

Les unités terrestres et maritimes de la Garde nationale de Mahres (Sfax) ont arrêtés sept éléments dont un recherché par la police. Ils ont avoué leur intention de quitter clandestinement le territoire à partir des côtes maritimes.

Les suspects ont été placés en garde à vue après information du parquet.

Mots-clés: