Le déclic ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 26 Septembre 2017

Suivez-nous

Sep.
26
2017

Le CAB se relance

Le déclic !

Mercredi 13 Septembre 2017
نسخة للطباعة

La victoire acquise sur le tapis vert aux dépends de l'ES Zarzis a fait renaître l'espoir et remis les joueurs sur orbite. Le succès ramené de Medenine en fait que dissiper les doutes qui ont commencé à ronger toutes les composantes de la famille cabiste.
Il faut dire que le CAB n'a pas été gâté par le tirage au sort du calendrier qui lui a offert le champion en titre et son dauphin lors des trois premières journées. Mais ces deux rencontres ont servi finalement à aguerrir les joueurs qui ont trouvé assez de ressources morales pour remonter leur handicap à Medenine avant de prendre l'avantage et repartir avec 3 précieux points, remontant l'escalier après avoir flirter avec la zone de danger.

Stabilité
Le retour de Seifallah Hosni après avoir purgé sa rencontre de suspension a donné plus d'assurance au compartiment de la défense pourtant mis à rudes épreuves par les joueurs de Medenine. Thamri a apporté sa touche avec une étonnante sureté dans les bois où il a relevé Hamdi Kasraoui mis à l'écart par ses employeurs pour mauvaise conduite envers les supporters cabistes. Kasraoui d'habitude fair-play et sportif exemplaire, devrait regretter son geste. Thamri a fait son retour au CAB par la grande porte et sa prestation de samedi ne fera qu’augmenter son capital confiance.

Wattara en évidence
Première recrue bizertine à l'intersaison, Brahima Wattara a finalement été qualifié après un arrangement entre son équipe ivoirienne et les dirigeants cabistes.
Wattara a été transcendant à Medenine. Il a pesé de tout son poids sur les défenseurs locaux et a offert plusieurs occasions à ses nouveaux coéquipiers. Pour sa première apparition dans les rangs du CAB, Wattara a laissé entrevoir de bonne disposition et devrait confirmer sa bonne prestation lors des prochaines journées.

Retour au Bsiri ?
Depuis la fermeture du stade du 15 octobre, le CAB a évolué sur la pelouse du stade de Menzel Abderahmen. Mais voilà que les altercations survenues avec les supporters de l'équipe locale qui ont soutenu l'EST, ont poussé les dirigeants cabistes à revoir leur choix de terrain où ils évolueront à domicile en attendant la réouverture de leur stade. Ils ont demandé à la LNFP de désigner leurs prochaines rencontres au stade Bsiri.  Mais ce terrain pose problème puisqu'il n'est pas homologuer pour abriter des rencontres des Ligue 1 et 2. Les responsables du CAB accepteront-ils de jouer à huis clos, ou bien c'est la LNFP qui lèvera son véto et autorisera l'accès à un nombre limité de spectateurs ?

M.R