Les chefs d’entreprises plutôt optimistes - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 23 Novembre 2017

Suivez-nous

Nov.
23
2017

Investissements industriels

Les chefs d’entreprises plutôt optimistes

Mercredi 13 Septembre 2017
نسخة للطباعة

Nous sommes confrontés à plusieurs défis dont principalement l’impulsion du rythme de croissance et  particulièrement l’instauration  d’un climat d’investissement propice. Après un recul  enregistré au niveau du taux d’investissement presque dans tous les secteurs  durant les dernières années, les efforts  sont déployés  afin de créer un dynamisme d’investissement dans le pays.
Nulle autre alternative pour le pays que de s’atteler sérieusement à déblayer le chemin et préparer un terrain fertile à même de séduire les investissements étrangers tout en  faisant  l’effort de stabiliser  et améliorer les investissements dans  tous les domaines. Encourager de plus en plus l’initiative privée  représente une priorité absolue pour l’Etat.
C’est dans ce contexte que l'Institut national de la statistique (INS)  a publié  hier  une  enquête d’opinion auprès des chefs d'entreprises privées, sur l'investissement dans les industries manufacturières au  premier semestre de  cette année en cours.  L’enquête  sert à dégager une évaluation comparative faite par les chefs d’entreprises des industries manufacturières, sur leurs investissements entre le  deuxième semestre 2016 et le  premier semestre 2017 ainsi que leurs perspectives pour le deuxième  semestre 2017.
L’enquête  fait ressortir une  baisse des investissements pendant le premier semestre 2017 en comparaison avec le deuxième semestre de l’année écoulée, notamment pour les industries minières, agroalimentaires et agricoles.  
Le sondage  indique que la baisse des investissements a touché tous les secteurs  excepté celui des industries mécaniques et électriques alors que  le secteur du textile, habillement et cuir  reste stable.
En ce qui concerne les perspectives, les chefs d’entreprises  privées prévoient l’augmentation de leurs investissements  pendant le deuxième semestre 2017.  Toujours selon les résultats de l’enquête, le solde d’opinion passera de 16% à 27% des chefs d’entreprises satisfaits pendant le deuxième semestre de cette année.
Les perspectives établies par l’enquête font apparaître des hausses qui vont toucher le secteur des industries mécaniques et électriques, passant de 9% à 46% et celui des industries chimiques (7% à 29%). Toutefois, le sondage annonce une baisse prévue de l’investissement dans les industries minières.
Il est à souligner que  cette enquête a été menée au cours du mois de juin 2017  sur un échantillon de 850  entreprises  opérant dans les secteurs des industries manufacturières.

Khouloud AMRAOUI