.L’ES.M garde le cap/ Le CSS revient au galop - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 23 Novembre 2017

Suivez-nous

Nov.
23
2017

Ligue 1/ (4ème J)

.L’ES.M garde le cap/ Le CSS revient au galop

Mardi 12 Septembre 2017
نسخة للطباعة

Quinze buts réalisés en sept rencontres dont quatre à Gabès et autant au Bardo. Trois victoires en déplacement : celles du CA. Bizertin, du CS. Sfaxien et de l’Etoile SS. Quatre équipes restent invaincues, celles qui occupent le haut du tableau (EST, ESS, ESM et CSS), quatre autres n’ont pas encore gagné : l’AS. Gabès, l’US. Ben Guerdane, l’ES. Zarzis et l’US. Monastir. Seules l’Espérance ST et l’Etoile SS ont fait le plein avec quatre victoires en autant de matches. Mais sans convaincre totalement, pour le moment du moins.
Sans omettre d’ajouter que l’arbitrage n’en finit pas de faire couler beaucoup de salive à chaque journée. A Radès comme à Kairouan et au Bardo.

EST et ESS : dans l’attente
de leur RDV  africain
L’Espérance ST a évolué à huis clos et avec des joueurs qui avaient déjà les esprits à Alexandrie. Des « Sang et Or » qui ont rencontré toutes les peines du monde à s’en sortir devant l’AS. Gabès qui lui rendait visite à Radès. Il a fallu un penalty  longuement contesté par les Gabésiens et transformé par Khénissi en seconde mi-temps pour les voir  consolider leur leadership au classement général.
Les protégés de Louhichi sont passés à côté de l’égalisation en fin de match sans ce ballon de Lamjed Ameur qui a fini sa course sur le bas du poteau des bois de Ben Chérifia et sans le réflexe de ce dernier sur un tir à bout portant dans les dernières secondes de la partie. Il faut reconnaître que l’équipe de la « Zliza » a été victime d’un calendrier qui l’a vu se déplacer à deux reprises à Radès (CA et EST) et une fois à Sousse en quatre rondes.
L’Etoile SS a rencontré un sort quasi-identique à celui l’Espérance de Tunis en allant croiser le fer avec l’autre Espérance, celle de Zarzis. Là, également l’unique but de la rencontre a été marqué sur une balle arrêtée, plus précisément un corner exécuté par Neguez avec un ballon qui a fini directement sa course dans les filets du gardien …
Les Sahéliens ne lâchent pas prise dans l’attente de leur face à face contre les « Sang et Or » à Sousse dans le cadre de la 5ème journée. Les Zarzissiens qui ont déjà perdu trois points sur le tapis (match contre le CAB)occupent une peu enviante 12ème place au classement général.

La menace du CSS
se précise
L’ES. Métlaoui n’est qu’à deux longueurs des deux co-leaders après sa troisième victoire de la saison. Le but de son joueur Lahkimi réalisé en seconde période de jeu s’étant avéré suffisant pour conforter le positionnement de l’équipe en haut du tableau.
Sauf que la menace du CS. Sfaxien devient de plus en plus pressante. En effet, aller battre à plate couture le Stade Gabésien à domicile n’est pas à la portée de toutes les équipes de la Nationale 1. Les jeunes joueurs « Noir et Blanc » ont attendu la seconde période de jeu pour réussir cette gageure par le biais de Chahat, Sokari et N’Doye.
Toujours est-il qu’il n’y a pas le feu dans la Maison de la « Staïda » et que songer à remercier Gérard Busher ne sera pas la solution appropriée.

La JSK sort la tête de l’eau
Nous en arrivons à cette équipe du Club Africain qui continue à faire la « Une » des quotidiens de la place. Après la défaite concédée au Stade Tunisien, un deuxième faux pas a suivi contre une JS. Kairouan qui traverse une bien mauvaise passe envoyant l’équipe de Bab Jedid parmi les équipes de la seconde moitié du tableau. Le penalty loupé en début de match par Oussama Darragi a été le prélude à cette défaite que personne parmi les Clubistes n’attendait. Reste à savoir quel sort va être réservé à l’entraîneur Simone ?
La JS. Kairouan sort la tête de l’eau après ce succès provoqué par Christopher dont la reprise de l’extérieur du pied droit ne laissa aucune chance au gardien Dekhili.
Le Stade Tunisien et l’US. Monastir n’ont pu se départager au terme d’un match qui a valu par son intensité et son indécision jusqu’à ses ultimes minutes. Pourtant, menant par 2 à 0 après le doublé réalisé par Essifi, les joueurs de Skander Kasri semblaient bien partis pour glaner leur première victoire de la saison. Il a fallu compter avec cette grinta stadiste qui a vu Jedaïed réduire le score sur penalty avant qu Khémiri n’égalise à deux minutes du coup de sifflet final.
Un semi échec des deux côtés qui permet au CA. Bizertin de les sauter au classement général après sa victoire en déplacement devant le CO. Mednine. Dont les joueurs ont pourtant bien entamé le match en ouvrant la marque par Falhi en première mi-temps. Saïdani égalisa dans un premier temps avant que Medina ne réalise le hold up à deux minutes du coup de sifflet final.

Rafik BEN ARFA