Nafti : «Bonne pour le moral, en prévision du match à Rabat»/ Buscher : «Beaucoup de travail nous attend» - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 23 Novembre 2017

Suivez-nous

Nov.
23
2017

Le CSS enchaine par une probante victoire à Gabès

Nafti : «Bonne pour le moral, en prévision du match à Rabat»/ Buscher : «Beaucoup de travail nous attend»

Mardi 12 Septembre 2017
نسخة للطباعة

Après avoir signé la journée précédente sa première victoire de la saison aux dépens de la JSK par (4-0), le Clib Sfaxien a enchainé par un nouveau succès remporté, cette fois, en déplacement face au Stade Gabèsien, un sérieux client qui occupait alors la deuxième place au classement général avec 7 points (deux victoires et un  match nul). Le score de 3-1 sur laquelle la victoire des protégés de José Ferreira  da Mota fut acquise traduit la bonne forme de moment de l'ensemble "Noir et Blanc".
Ceci est de bonne augure à moins d'une semaine de la rencontre qui l'opposera samedi prochain, dans la capitale Marocaine, au FUS Rabat pour le compte des quarts de finale de la coupe de la CAF. Le CSS qui aurait pu terminer la première mi-temps avec un but d'avance sans le manque de réussite, à trois reprises, de Marzouki devant les bois gabèsiens, a pu matérialiser son ascendant après la reprise par trois jolis buts. Le jeune attaquant sfaxien Firas Chaouat a confirmé de nouveau ses qualités en inscrivant le premier but avant d'être derrière le troisième "goal" sfaxienn oeuvre de Ndoye avant quelques instants du coup du sifflet final de l'arbitre Kerim Khemiri, auteur d'une probante prestation.
Un ensemble sfaxien en nets progrès
A l'issue du match qui fut assez plaisant au cours de sa seconde période notamment, l'entraîneur assistant, Abdelkarim Nefti, a remarqué qu'il était important que "son équipe gagne son match, d'abord pour ne pas perdre le contact avec les équipes de tête et, ensuite, pour bien préparer le match de la coupe de la CAF", notant que "au vu de la physionomie générale des débats la victoire, remportée en déplacement devant un adversaire qui impose, le respect est amplement méritée, administrant la preuve que l'équipe est sur la bonne voie".
Dans le camp gabèsien, il n'y avait rien à redire tellement la victoire sfaxienne fut obtenue dans le règles de l'art. Ecoutons à cet égard l'entraineur Buscher: " Nous avons joué d'égal à égal avec le CSS au cours de la première période mais après la reprise nous avons éprouvé des difficultés pour soutenir le rythme qui nous a été imposé par une équipe mieux rodée que nous du fait que ses joueurs ont dans leurs jambes plus de matches que les nôtres qu'ils ont disputés dans le cadre de la coupe de la CAF. Il nous faut par conséquent travailler davantage pour que nous puissions rivaliser avec la réussite escomptée avec des équipes aussi préparées que le CSS et qui sont en passe d'atteindre leur vitesse de croisière"

Ameur KERKENNI