Journée de sensibilisation et de formation - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 9 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
11
2018

Accidents domestiques

Journée de sensibilisation et de formation

Dimanche 13 Août 2017
نسخة للطباعة

Autant  que les accidents de la route,  à leur tour les accidents domestiques coûtent également   la vie à de nombreuses personnes chaque année. Parmi les victimes,  les enfants  sont les plus  touchés  par ces accidents  qui  surviennent à l’intérieur de la maison et notamment dans la cuisine là où il y a  la plus de  risques . Sans doute est-ce parce qu’elle est le  lieu le plus animé et le plus fréquenté. On y prépare à manger, on y mange et souvent on s’y réunit. Un accident sur quatre touchant un enfant se produit dans la cuisine. Ces accidents vont de la chute à l’intoxication en passant par les brûlures par liquides et solides chauds et les coupures. La salle de bain apparaît, après la cuisine, comme le terrain le plus à risques pour les enfants et pour les séniors. Brûlures et même noyades pour les premiers, chutes pour les seconds. La chute est d’ailleurs le risque d’accident domestique le plus grave pour les personnes âgées de plus de 60 ans.

Mais ce fléau  grave qu’il soit n’est pas encore  connu et n’est pas de ce fait  traité.   Cela est du au fait   que les accidents domestiques marquent moins les esprits que les accidents de la route, en plus du  manque évident de communication. 

 

 Une journée de sensibilisation et de formation a été organisée, jeudi, à l’espace 13 août à Tunis, à l’initiative de l’Union nationale de la femme tunisienne (UNFT) en partenariat avec la protection civile pour sensibiliser les femmes et les former aux premiers secours.

«L’objectif étant de former un secouriste par ménage et pouvoir sauver plus de vies», a souligné Awatef Ghanmi, chef du service des opérations à la direction régionale de la protection civile à Ben Arous.

L’intervenante a indiqué que, par des gestes simples et faciles, il est possible de sauver plusieurs vies en danger en attendant l’arrivée des secouristes de la protection civile sur place.

De son côté, Radhia Jerbi, présidente de l’UNFT a signalé que cette journée fait suite à deux autres journées de sensibilisation qui ont été organisées, récemment, à Mahdia et à Ben Arous et ont ciblé un grand nombre de femme.

«Les journées de formation ont concerné la prévention et les interventions rapides lors d’une noyade, d’un incendie ou d’un accident domestique», a-t-elle ajouté.

A noter que selon les statistiques de la protection civile, 50% des accidents domestiques sont dus à des chutes ou des glissades. Un enfant sur cinq peut facilement ouvrir une boite de médicament et mettre sa vie en danger.