Des fans qui dansent, se déhanchent et quoi encore ? - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 10 Décembre 2017

Suivez-nous

Dec.
12
2017

Aymen Lassique au festival de Nabeul

Des fans qui dansent, se déhanchent et quoi encore ?

Samedi 12 Août 2017
نسخة للطباعة

 

De la musique, de la danse et de la bonne ambiance. Ce sont les trois ingrédients qui ont marqué le concert d’Aymen Lassique au festival de Nabeul. Sur la scène , l’artiste a ouvert le bal avec un répertoire varié. Ses fans ont dansé sur les rythmes de ses succès.

 

 Aymen  tentait  de captiver l’assistance en interprétant des éternels succès tunisiens qui fascinent le public. Il a comme principal atout une facilité peu commune à interpréter des airs autant populaires que classiques. C’est grâce à cette aisance et à son goût de l’interprétation des chants de diverses époques qu’il  arrive facilement à communiquer avec ses fans. Toujours plein d’entrain et de vie, il a réussi ce soir à emballer le public et l'a emmené avec lui à travers ses chansons. Une très belle performance. D’autres morceaux sont venus compléter ce show à l’image du splendide « « Lili liri yama », dont les notes du kanoun et du clavier  continuent de résonner dans nos oreilles. Dans un autre registre, Aymen  nous a offert un jeu de jambes endiablé en interprétant « Ya mezri Hel El Biban »  ». Un vrai régal  dont le refrain a été repris par toutes ces jeunes filles. L’artiste  semblait satisfait de ces prestations exclusives, et nous aussi. Il a tenu ce soir à rendre un grand hommage à Kafon et lui a souhaité un prompt rétablissement. Son dernier succès « Hazar » a émerveillé le public . Une  performance qui a renforcé le caractère unique de cette belle soirée. En pleine communion avec le public, Aymen s’est offert un aller-retour sur la scène, devant les yeux ébahis et les applaudissements de tous. Aymen, souriant s’en donne à coeur joie pour improviser et laisser sa voix s’enfuir là où il le veut bien .Une énergie folle, communicative, sans hystérie. Quant aux musiciens, la scène deviendra pour un eux un grand terrain de jeu. Les solos s'enfilent les uns après les autres… La fin du concert fut tout aussi impressionnante que belle. Il est minuit. Aymen quitte d’un pas souple la scène. En face, ses fans n’ont de yeux que pour lui. Le chanteur est ému. « C’est un plaisir pour moi que de me produire à Nabeul. Je suis fier. Vous êtes magnifiques » lance t-il. 

  Kamel Bouaouina