La fin de «l’embargo»? - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 17 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
18
2018

Touristes britranniques

La fin de «l’embargo»?

Vendredi 28 Juillet 2017
نسخة للطباعة

La décision de la levée de restriction de voyage des britanniques  vers la Tunisie   était  entre autres un bon signe de reprise des contacts bilatéraux entre les deux pays  sur toutes les mesures.
 Le communiqué du ministère Britannique  des Affaires étrangères  a fait savoir que suite à l’amélioration des conditions sécuritaires que connaît la Tunisie, le climat devient  favorable pour lever la restriction de voyage.  Toutefois il est nécessaire de prendre en considération  les conseils  donnés par le ministère de ne pas visiter certaines zones  de restrictions militaires dans le sud et les régions limitrophes des frontières avec la Libye et Kasserine.
Dans la déclaration de Louise de Souza , Ambassadrice de la Grande-Bretagne, il est à souligner que la décision des autorités de son pays d’assouplir ses recommandations de voyage pour la Tunisie aura  automatiquement un impact  très positif sur l’économie tunisienne  et aussi sur le tourisme tunisien.
Dans le même sillage, elle a mis l’accent sur l’existence des potentiels pour renforcer les liens commerciaux entre les deux pays.
« Nous allons avoir plus de visites d’Hommes d’Affaires vers la Tunisie parce que le gouvernement tunisien a bien identifié les défis économiques. Nous pensons que nous avons des capacités et des expériences à offrir pour soutenir  le développement   économique tunisien et les réformes envisagés par le Gouvernement. Donc, nous  estimons faire plus dans ce sens », a-t-elle insisté.
 En outre, l’ambassadrice a  affirmé que la coopération avec la Tunisie en matière de sécurité est très positive, ce qui incitera les investisseurs britanniques à investir en Tunisie.  
Tout en nuançant que cette décision et les succès sécuritaires en Tunisie ne signifient pas l’absence totale du risque terroriste dans notre pays.
La décision  n’a pas été prise au hasard, Louise de Souza a  déclaré également que les autorités britanniques se sont bien   référées à des rapports qui indiquent que la situation sécuritaire en Tunisie s’est améliorée par rapport à 2016.
Volet touristique, Louise de Souza   a affirmé qu’il y aura plus de visiteurs britanniques vers la Tunisie dans les prochaines années.  D’autre part,  les professionnels tunisiens du secteur estiment que cette décision constitue un signe fort  qui aura des impacts positifs sur l’ensemble du marché européen des voyages.
Pour conclure, on peut avouer qu’une telle décision  ne peut qu’apporter un nouveau souffle d’espoir  vers  une coopération économique étroite entre deux les pays comme elle pourrait bien encourager les autres pays à y  renforcer de plus  les relations économiques. Tant mieux pour la Tunisie !  

Khouloud AMRAOUI