La lutte contre la corruption dope le taux de satisfaction du travail de Youssef Chahed (+14,8 points) - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 23 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
24
2018

Baromètre politique d’EMRHOD Consulting pour le compte de Dar Assabah (Juillet 2017)

La lutte contre la corruption dope le taux de satisfaction du travail de Youssef Chahed (+14,8 points)

Mercredi 19 Juillet 2017
نسخة للطباعة
La lutte contre la corruption dope le taux de satisfaction du travail de Youssef Chahed (+14,8 points)

• Caïd Essebsi reste en tête des intentions de vote pour la présidentielle, devant Moncef  Marzouki et Youssef Chahed

• Nidaâ Tounes arrive en tête des intentions de vote avec 17,9% devant Ennahdha (15,2%) et le Front populaire (4,2%) 

• Net recul des partis

• 14,1% seulement des Tunisiens jugent la menace terroriste élevée

• 79,4% des Tunisiens se déclarent optimistes pour les prochains jours

 

Le cabinet de sondage EMRHOD Consulting a réalisé une nouvelle enquête intitulée «Le baromètre politique d’Emrhod Consulting/ juillet 2017» exclusivement pour le compte du groupe de presse Dar Assabah.

Cette enquête est le fruit d’un accord de partenariat conclu entre EMRHOD Consulting, qui est un membre des prestigieux réseaux de  cabinets  d’études de marché ESOMAR et WiN, et notre groupe.

Pour cette nouvelle vague, EMRHOD a interrogé 927  personnes par téléphone dans les 24 gouvernorats (zones urbaines et rurales).

La marge d’erreur est de +/- 3,1%

Voici les résultats détaillés de l’enquête  réalisée entre le 12 et le 15 juillet 2017  auprès d’un échantillon représentatif de la population Tunisienne en âge de voter (18 ans et plus).

 

Evaluation du travail du président de la République

Question: Comment jugez vous le travail du président de la République, vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt insatisfait ou pas du tout satisfait ?

39,5% des personnes sondées se sont déclarées satisfaites ou plutôt satisfaites du travail du président de la République contre 32,8% en mai, 33,2% en avril,  34,4%  en mars et  32,7% en décembre 2016. Le président gagne ainsi 6,7  points par rapport au mois de mai dernier. Cette hausse remarquable du taux des personnes satisfaites du rendement du locataire du Palais de Carthage s’expliquerait essentiellement par la restauration de l’autorité de l’Etat dans le sillage de la guerre déclarée par le président du gouvernement contre la corruption. Cette guerre est menée parle gouvernement en étroite concertation avec le président de la République. Elle découlerait, dans une moindre mesure, de l’amélioration  de la situation économique et de l’amendement annoncé du  projet de loi sur la réconciliation économique et financière, qui ne concernerait désormais que les hauts fonctionnaires de l’Etat.

 

Evaluation du travail du président du gouvernement

Question: Comment jugez-vous le travail du président du gouvernement, vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt insatisfait ou pas du tout satisfait ?

54,4% des sondés se déclarent très satisfaits ou satisfaits du travail de Youssef Chahed en juillet 2017 contre 39,6% en mai dernier, 37,4% en avril, 39,1% en mars et 28,7% en décembre 2016. Le président du gouvernement gagne ainsi en ce mois de juillet 14,8 points comparativement au mois de mai dernier. La hausse du taux de satisfaction du rendement de M. Chahed s’explique par la lutte qu’il a engagée contre la corruption qui gangrène l’économie nationale et la prive de précieux points de croissance. Par ailleurs, le  quadragénaire Youssef Chahed, qui a effectué récemment une visite aux Etats Unis, est en passe d’acquérir une stature d’homme d’Etat  au dessus des combines des partis. Il a, par ailleurs, réussi à calmer l’ébullition sociale perceptible dans plusieurs régions intérieures comme Tataouine et Médenine en signant des accords avec les protestataires avec l’appui de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT).

 

Popularité des leaders et des partis politiques

Question 1: Selon vous, si les élections présidentielles se tiendraient demain, pour qui voteriez-vous (en spontané) ?

L’actuel président de la République Béji Caïd Essebsi reste en tête des intentions de vote pour la présidentielle avec 15,4% en ce mois de juillet contre 16,2% en mai. Il recule ainsi de 0,8 point de pourcentage.

Moncef Marzouki recule de 2,5% par rapport au mois de mai mais reste en deuxième position avec 8,8% des intentions de vote.

Le président du gouvernement Youssef Chahed grimpe à la troisième position avec 7,7% des intentions de vote contre 1% en mai, récoltant ainsi les dividendes de sa lutte contre la corruption.

Le leader du mouvement Ennahdha ne gagne que 0,3% point de pourcentage, pour récolter 4,9% des intentions de vote tandis que le leader du Front Populaire Hamma Hammami perd 3,5 points et n’obtient que 4,1% des intentions de vote. Mohamed Abbou perd 8,6 points de pourcentage !  C’est que la lutte contre la corruption qui était le principal argument de campagne de M. Abbou  dope aujourd’hui la popularité du président du gouvernement. Viennent ensuite l’écrivain et journaliste Safi Saïd (3,3%), Samia Abbou (3%) et Hachemi Hamdi (2,5%). Slim Riahi, dont les avoirs ont été gelés récemment sur décision de la justice, passe de 5% des intentions de vote en mai à  1,4%  en juillet, et se place devant l’ancien ministre de l’Education Néji Jalloul (1%).

 

Intention de vote

Question: Comment jugez-vous le travail du président du gouvernement, vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt insatisfait ou pas du tout satisfait ?

54,4% des sondés se déclarent très satisfaits ou satisfaits du travail de Youssef Chahed en juillet 2017 contre 39,6% en mai dernier, 37,4% en avril, 39,1% en mars et 28,7% en décembre 2016. Le président du gouvernement gagne ainsi en ce mois de juillet 14,8 points comparativement au mois de mai dernier. La hausse du taux de satisfaction du rendement de M. Chahed s’explique par la lutte qu’il a engagée contre la corruption qui gangrène l’économie nationale et la prive de précieux points de croissance. Par ailleurs, le  quadragénaire Youssef Chahed, qui a effectué récemment une visite aux Etats Unis, est en passe d’acquérir une stature d’homme d’Etat  au dessus des combines des partis. Il a, par ailleurs, réussi à calmer l’ébullition sociale perceptible dans plusieurs régions intérieures comme Tataouine et Médenine en signant des accords avec les protestataires avec l’appui de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT).

 

Indice de la menace terroriste

Question : A votre avis, la menace de terrorisme en Tunisie est très élevée, élevée, faible ou très faible ?

En pourcentage cumulé des personnes qui trouvent la menace terroriste très élevée ou élevée s’est établi à 14,1% en juillet contre 18,6% en mai, 22,5% en avril contre  25,9% en mars et 48,5% en décembre 2016.La baisse du taux des répondants qui trouvent la menace terroriste très élevée ou élevée s’explique par les multiples réussites enregistrées ces derniers mois en matière de lutte contre les groupes terroristes actifs dans les montagnes du centre et du Nord Ouest et le démantèlement de plusieurs cellules dormantes.

 

Indice de l’espoir économique

Question : Vous-pensez que la situation économique du pays est en train de s’améliorer ou de se dégrader ?

En juillet, 26,5% des personnes sondées estiment que la situation économique du pays est en train de s’améliorer contre 28,1% en mai  27,4% en avril 28,9%, 23% en décembre 2016 et 34%  en octobre 2016.

En ce mois  de juillet, 63% des personnes interrogées pensent que la situation économique du pays est en train de se dégrader contre 57% en mai, 62,4%  en avril,  61,8 %  en mars, 65% en décembre et  50,1 % en octobre.

 

Indice de la liberté d’expression

Question: L’un des grands acquis de la révolution est la liberté d’expression. Pensez-vous, que cette liberté d’expression est aujourd’hui fortement menacée, relativement menacée ou n’est pas menacée ?

33,8% des sondés trouvent que la liberté d’expression est menacée en juillet 2017, soit le plus bas taux enregistré depuis janvier 2015. En mai, 37,7% des sondés trouvaient que la liberté d’expression était menacé contre 44,4% en avril. Ce taux était de l’ordre de 46,1% en décembre et en octobre.

 

Optimisme & pessimisme des Tunisiens

Question: Etes-vous plutôt optimiste ou pessimiste pour les prochains jours?

79,4% des personnes interrogées se déclarent optimistes pour les prochains jours en ce mois de juillet contre 65,3% en mai, 56,2 en  avril contre 58,4% en mars, 61,2%  en décembre et 65,8% en octobre. La hausse du taux d’optimisme s’expliquerait principalement par la l’amélioration de la situation sécuritaire et les signes de reprise de l’activité économique.

15,8% des sondés se disent pessimistes pour les prochains jours contre 29,7% en mai, 31% avril, 31,6% en décembre et 26,20% en octobre.