Nouveau coup dur pour le tourisme égyptien - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 19 Octobre 2017

Suivez-nous

Oct.
20
2017

Egypte-Attentat de Hourghada

Nouveau coup dur pour le tourisme égyptien

Dimanche 16 Juillet 2017
نسخة للطباعة
Berlin confirme la mort de deux de ses ressortissantes
Egypte-Attentat de Hourghada: Nouveau coup dur pour le tourisme égyptien

L’attentat perpétré vendredi 14 juillet à Hourghada, station balnéaire égyptienne est un nouveau coup dur pour le tourisme égyptien. Deux touristes allemandes ont été tuées à l’arme blanche et quatre autres personnes ont été blessées. Une attaque qui survient alors que ce secteur fortement touché en 2016 par les attentats reprenait quelques couleurs.

Avec 4 millions de touristes de moins en 2016 par rapport à 2015, l’Egypte a connu l’an dernier un effondrement des recettes touristiques de plus de 7 milliards de dollars à moins de 4 milliards de dollars.

Mais début 2017 tous les espoirs étaient permis. La reprise commençait à se faire sentir avec une augmentation de 60% des réservations de touristes chinois, 30% de touristes ukrainiens et même 15%  de français.

Un mouvement qui risque bien d’être interrompu net, notamment à destination de la station balnéaire d’Hourghada fréquentée essentiellement par des Ukrainiens et des Européens. Les Russes, auparavant très présents, boudent l’Egypte depuis le crash aérien de 2015. Les Européens qui représentaient près des trois quarts des touristes sont désormais moins de la moitié, tandis que les touristes arabes sont passés de 20 à 36% du total.

Or le tourisme est un secteur-clé de l’économie égyptienne: avant la crise il représentait 11% du PIB et plus de 2 millions et demi d’emplois directs et indirects.

 

Berlin confirme la mort de deux de ses ressortissantes

L’Allemagne s’est dite hier «furieuse» au lendemain de l’assassinat à l’arme blanche de deux de ses ressortissantes dans une station balnéaire d’Egypte.

«Nous avons désormais la triste certitude que les deux femmes allemandes ont été tuées dans l’attaque à Hourghada», a déclaré une porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

«Selon ce que nous savons, l’acte était une attaque délibérée contre des touristes étrangers, un acte particulièrement sournois et criminel qui nous laisse tristes, consternés et furieux», a-t-elle ajouté.

Mots-clés: