Le CA remporte sa 12ème Coupe - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 19 Septembre 2017

Suivez-nous

Sep.
19
2017

Vainqueur de l’USBG (1-0) en finale

Le CA remporte sa 12ème Coupe

Dimanche 18 Juin 2017
نسخة للطباعة
Vainqueur de l’USBG (1-0) en finale: Le CA remporte sa 12ème Coupe

Sous un soleil de plomb et à ne pas mettre le nez dehors, l’USBG et le Club Africain ont disputé le dernier acte de la saison 2016/2017. Une finale de coupe, à lami-juin, à Tunis à 15h30, c’est tout simplement inhumain. On appréhendait, à juste titre les conditions climatiques de cette apothéose imposées par la FTF aux deux clubs. Ceci n’a pas empêché les clubistes d’entamer ce match le pied au plancher puisqu’après seulement deux minutes de jeu, SaberKhélifaouvrit le score après un centre en retrait de Abdi. Du plat du pied droit, l’attaquant clubiste ne laissa aucune chance à SeïfCharfi qui s’est contenté de constater les dégâts. Les clubistes auraient pu doubler la marque après un centre de Belkhither, mais l’autre algérien de service, à savoir Chenihi, rata sa reprise de volée alors qu’il était bien place au premier poteau. 

Surpris par ce départ en trombe des « Rouge et Blanc », les protégés de Ben Guerdène accusèrent le coup et éprouvèrent beaucoup de difficultés pour se rapprocher de la cage de Ben Mustapha. Ce dernier a eu à intervenir après quinze bonnes minutes jeu pour pousser des deux poings un centre de la gauche. Les coéquipiers de Charfi auraient même pu encaisser un deuxième but sans la maladresse de Rusiké, bien servi par Khélifa.Le Zimbabwéen, seul devant le gardien adverse, rata lamentablement la cage…

A la 38ème minute, Harbaoui manqua de concentration et de promptitude après un centre-tir de Coulibaly. Et pourtant, il était dans une position idéale pour conclure.

Trois minutes plus tard, Darragi qu’on très peu vu au cours de cette première période, tenta sa chance en dehors des dix-huit mètres, mais il rata de peu le cadre.

C’est l’essentiel de cette première mi-temps dominée de bout en bout par les clubistes qui auraient pu tuer le match dès la première demi-heure. Ils misèrent sur les latéraux que sont Abdi et Belkhither pour porter le danger devant la cage adverse. Quant à Darragi, marqué de très près par Yombé, il n’a fait que suivre le mouvement. Pour ce qui est de l’USBG, le but encaissé après seulement deux minutes de jeu a faussé ses plans. La pression qui devait être clubiste, changea subitement de camp. Les protégés de Khatoui ont dû changer leur fusil d’épaule et tenter de faire le jeu. Ce qui ne correspond pas à leur profil et à leurs moyens.

On n’oubliera pas de dire que les joueurs des deux camps ont cherché à se désaltérer à plusieurs reprises, canicule oblige…

On reprend les mêmes

Lors de la deuxième période, les deux techniciens optèrent pour la même formation. Les débuts furent plutôt équilibrés avec toutefois une plus grande facilité pour les clubistes de se rapprocher de la cage de Charfi. Les occasions furent quasi absentes de part et d’autre. Khatoui incorpora AbdessalemJilani à la place de Samti. De son côté, ChihebEllili incorpora Yahia et Hadded à la place de Chenihi et Darragi. Il pensait peut-être au match de mardi face au FUS Rabat en coupe de la CAF. A la 70ème minute, Rusiké rata une opportunité pour doubler la marque. Il s’est contenté de toucher du bois. Un ratage qui aurait pu lui coûter cher sachant qu’il restait encore vingt minutes à jouer. D’ailleurs Khéfifi a failli remettre les pendules à l’heure suite à un centre de Khéfifi deux minutes plus tard. Il rata son coup de tête. Les minutes défilèrent sur un rythme lent. L’USBG n’avait pas visiblement les moyens pour égaliser alors que le Club Africain se contenta de gérer. D’autres changements suivirent de part et d’autre sans résultats. On regrettera le comportement de Ben Smaïl et Khélifa dans le temps additionnel. Un comportement déplacé de la part des deux joueurs venu ponctué une finale d’un niveau technique moyen pour les raisons que l’on connaît et qui a couronné, justement, le Club Africain qui s’impose après dix-sept d’absence en coupe de Tunisie. Quant à l’USBG, disputer une finale après deux ans d’existence parmi l’élite est déjà une consécration en soi. Enfin, la FTF fut hors sujet en programmant l’apothéose de cette saison à 15h30 en plein mois de juin. On ne peut jouer au football avec une canicule pareille…

Mourad AYARI

 

 

Synopsis

Le CA remporte sa 13ème Coupe !

Stade de Radès

Public nombreux : 25 mille spectateurs

Pelouse en bon état

Arbitrage de SadokSelmi

Buts : Khélifa (2’)

Avertissements: Rami Khéraïef, FediHmizi, BilelKhéfifi, Coulibaly (USBG), Belkhither, Jaziri, Abdi (CA)

Cartons rouges : Khélifa (CA), Ben Smaïl (USBG)

Formations : CA : Farouk Ben Mustapha, Ali Abdi, FakhreddineJaziri, BilelIffa, Mokhtar Belkhither, IssamDkhili, Nader Ghandri(Ayèdi 84’), OussemaDarragi (MannoubiHadded 69’), Ibrahim Chenihi (Wissem Yahia 68’), Saber Khalifa, Matthew Rusike.

USBG : SeifCharfi, Mohamed Amine Ben Ismail, Amine Abbess, Idrissa Coulibaly, Rami Kherayef (Houssine Mansour 85’), FediHemizi, Jacob Yombé, ZoubaierDarragi, BilelKhefifi, HasseneHarbaoui (Jaziri 77’), ChamseddineSamti (JilaniAbdessalem 61’).

 
Mots-clés: