Une Charte de mécénat culturel signée - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 21 Juin 2017

Suivez-nous

Jun.
22
2017

A la réouverture du palais Ennejma Ezzahra

Une Charte de mécénat culturel signée

Dimanche 18 Juin 2017
نسخة للطباعة
A la réouverture du palais Ennejma Ezzahra: Une Charte de mécénat culturel signée

 

Une Charte de mécénat culturel a été signée, jeudi soir, au Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes (CMAM), qu'abrite le palais Ennejama Ezzahra à Sidi Bou Saïd, à l'occasion de la réouverture du palais, après sept mois de travaux d'extension et de réaménagement de ses locaux annexes, et de ses espaces extérieurs, entamés en décembre 2016. 

Cet édifice fondé en 1912 connu également sous le nom du Baron Rodolphe d’Erlanger, ancien propriétaire du lieu, est dévenu en 1989 une propriété de l'Etat tunisien exploitée, depuis 1992, comme Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes ouvert au public où sont régulièrement organisés des spectacles et des activités artisitques. 

 

La charte de mécénat culturel a pour objectif de motiver les individus, les institutions et les associations à s’investir dans la culture pour la promotion de la création artistique et littéraire ainsi que de valoriser les sites et monuments historiques à travers des actions de mécénat couvrant les volets financiers, techniques et ceux relatifs aux ressources humaines. 

La réalisation des objectifs tracés dans la charte sera accompagnée par une série de rencontres pour les initiatives d'encouragement à l'action culturelle afin de susciter l'intérêt des institutions, des hommes d'affaires et des individus à investir dans les différents secteurs culturels.

La charte a été signée par le ministre des Affaires culturelles, Mohamed Zine Elabidine et la ministre du Tourisme et de l'artisanat, Salma Elloumi, en présence d'une pléiade d'hommes d'affaires et d'artistes en plus de l'ambassadeur français en Tunisie et le Conseiller de la présidence de la République chargé de la Culture.

Selon le ministre des Affaires culturelles, il est "important que le secteur privé s’investisse dans le domaine culturel, surtout que la Tunisie abrite un riche patrimoine matériel et immatériel qui l’habilite à conquérir le marché extérieur et renforcer le développement régional."

Pour Salma Elloumi, le tourisme culturel en Tunisie "nécessite encore des efforts supplémentaires de la part des organismes publics et de la société civile afin de placer ce secteur dans les plans de développement, notamment au niveau régional et en faire une destination de choix pour les touristes étrangers, à l'instar du tourisme balnéaire ".

La cérémonie d'ouverture du CMAM a été marquée par un spectacle intitulé "Nafas" interprété par la jeune chanteuse Nesrine Jabeur, qui se produira également dans la soirée du lundi (19 juin) dans le cadre de la manifestation "Les Nuits d’Ennejma Ezzahra", qu'accueillera le CMAM du 17 au 22 juin courant.

Six concerts dont un d’Italie sont au menu de cet évènement ramadanesque avec une line up orientée vers la musique spirituelle. Pour les deux premières soirées, deux spectacles successifs de "Ziara" de Sami Lajmi seront donnés alors que la soirée de clôture verra un spectacle "El M’aanga" interprété par Issawiya Sidi Bou Saïd. Les deux autres spectacles seront donnés par l’artiste Khaled Ben Yahia dans "Shiva L'andalou" et le quartet italien de Salvatore Morra dans "Serenata Napulitana".