Canicule dans le pays : tous à l’ombre ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 14 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
15
2018

Climat et environnement

Canicule dans le pays : tous à l’ombre !

Samedi 17 Juin 2017
نسخة للطباعة
Canicule dans le pays : tous à l’ombre !

Depuis quelques jours, la Tunisie connaît une hausse considérable de la température. Certes, nous n’avons pas atteint des records mais cette canicule, coïncidant avec ramadan et donc un jeûne de près de 17h, n’est pas sans conséquences, surtout sur les populations les plus vulnérables. A cet effet, le ministère de la Santé a rendu public un communiqué invitant les personnes âgées, les femmes enceintes et les enfants à éviter une exposition de longue durée au soleil, notamment entre 10 et 16h. Il leur est également conseillé de porter de larges chapeaux et d’utiliser des crèmes de protection solaires pour minimiser l’impact des rayons solaires sur leur peau fragile. De même, il y est indiqué qu’ils doivent éviter tout effort physique intense durant la journée et qu’il est préférable qu’ils restent à l’ombre dans des endroits frais et aérés. Enfin, le ministère appelle ces personnes à consulter d’urgence un médecin dès les premiers signes d’insolation consistant en des vomissements, un mal de crâne, une déshydration et une montée brusque et intense de la fièvre.

A l’origine du mot canicule, le terme latin «Canicula» signifiant «petite chienne», l'autre nom de l'étoile au grand éclat Sirius, telle que baptisée par les Egyptiens depuis des millénaires. Chaque année, cette hausse cyclique de la température, durant plusieurs jours d’affilée,  n’est pas sans faire quelques victimes humaines. En effet, elle est à chaque fois la cause directe ou indirecte du décès d’un certain nombre de personnes, notamment les plus âgées, surtout dans les zones les plus défavorisées. Malgré les conseils usuels de prévention du ministère, largement relayés par les médias et le bon sens, nombreux sont les cas d’insolation aigüe enregistrés chaque été.

Même si la Tunisie, à l’instar des autres pays, a ponctuellement connu au fil du 20ème siècle des vagues sporadiques de canicule, il est clair que ce phénomène est devenu récurrent depuis près d’une quinzaine voire vingtaine d’années. Ce n’est là qu’une conséquence directe du réchauffement climatique qui affaiblit chaque année encore plus la planète comme l’affirment tous les experts et analystes environnementaux. 

Dans son mémoire de fin d’études intitulé «Effet du changement climatique sur la santé (humaine) en Tunisie: vagues de chaleur et mortalité», Mohamed Kortli de l’Institut National Agronomique de Tunisie (INAT) explique que la Tunisie, avec son climat subtropical à tendance chaude est régulièrement exposée à des épisodes de forte chaleur assez fréquents et qui risquent de s'accentuer avec les changements climatiques. Il y affirme également : « L'une des relations les plus établies entre ces changements climatiques et la santé figure celle qui lie la mortalité aux périodes de canicule. On parle souvent du pic estival de mortalité lié à la vulnérabilité de certaines populations à risque à la chaleur qui, outre ses conséquences physiopathologiques, favorise la circulation des virus, responsables d'infections qui peuvent décompenser les morbidités chroniques. Ces dernières années on a aussi beaucoup parlé de l'effet de la canicule sur la mortalité avec ce qu'on a enregistré lors de l'été 2003 en surmortalité, phénomène exceptionnel qui a pu être qualifié de séisme thermique.»

Ayant débuté depuis le 14 juin, la canicule devrait se poursuivre encore pendant quelques jours. Une véritable aubaine pour certains ! En effet, le malheur des uns faisant le bonheur des autres, la canicule est aussi la période de l’année où sont le plus vendus les chapeaux, l’eau minérale, les écrans solaires, les climatiseurs, les parasols, les glaces et tout autre produit exclusif à cette saison et dont les ventes vont de pair avec la hausse des températures. Comme quoi, loin d’être une simple hausse de chaleur, la canicule est aussi un business et l’un des plus juteux même !

Rym BENAROUS