En Brèves.. En Brèves..En Brèves.. - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 20 Juillet 2018

Suivez-nous

Jul.
20
2018

En Brèves..

En Brèves.. En Brèves..En Brèves..

Dimanche 28 Mai 2017
نسخة للطباعة

A Nabeul: Arrestation d’un dangereux  takfiriste 

Un takfiriste de retour des zones de conflit, habitant à Nabeul, a été arrêté, vendredi, par la brigade des recherches et d’investigations de la Garde nationale.

Condamné à 12 ans de prison, l’individu est recherché pour appartenance à une organisation terroriste, indique le ministère de l’Intérieur. Il a été placé en garde à vue.

Sur un autre plan, le ministère a indiqué que la brigade des recherches et d’investigations de la Garde nationale de Zaghouan a arrêté, vendredi, deux takfiristes. Ils avaient publié deux photos d’eux portant des armes de guerre dans une zone de conflit.

Les deux individus ont été placés en garde à vue pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.

 

Attaque terroriste de l’Hôtel Impérial à Sousse: Report du procès au 3 octobre

La 5e chambre criminelle au Tribunal de première instance de Tunis spécialisée dans les crimes terroristes a reporté au 3 octobre prochain le procès dans l’affaire de l’attaque terroriste de Sousse ayant ciblé en 2015 l’Hôtel Impérial.

Lors de la première audience, vendredi, les requêtes déposées par les avocats de la défense pour la mise en liberté des accusés ont été rejetées.

Selon Sofien Selliti, porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis et du Pôle judiciaire antiterroriste, la chambre criminelle a reporté l’examen de l’affaire jusqu’à convocation des personnes étrangères ayant subi un préjudice et qui n’ont pas été informée de la date du procès, ainsi que des accusés en état de liberté.

Il a expliqué que cette décision a été prise à la demande du ministère public.

Les 14 accusés arrêtés dans l’affaire ont assisté à l’audience tandis que deux accusés sur les 12 autres laissés en liberté y ont assisté, a ajouté Selliti. 

Le 26 juin 2015, un individu armé avait ouvert le feu de manière anarchique dans une plage privé de l’Hôtel Impérial à Sousse, puis à l’intérieur de l’établissement. Le terroriste avait tué 38 touristes, britanniques pour la plupart, avant d’être abattu par les forces de sécurité.

L’organisation terroriste Daech avait revendiqué l’attaque.

 

A Dhéhiba: Cinq individus interceptés dans la zone tampon 

Cinq individus, en provenance de Libye, se sont infiltrés, hier matin, en territoire tunisien. Ils ont été interceptés, près d’El Ksar (Dhehiba), par des unités militaires déployées dans la zone tampon du sud-est de la Tunisie, indique le ministère de la Défense.

Ces personnes n’étaient pas munies de pièces d’identité, mais ont déclaré être de nationalité tunisienne et originaires de la région de Tataouine, a ajouté la même source.

Elles ont été livrées aux unités de la Garde nationale pour prendre les mesures nécessaires à leur encontre, précise le département de la Défense.

 

A Gabès: Démantèlement d’un réseau de trafic de pièces archéologiques 

 Deux individus ont été arrêtés, à Mareth, par les unités sécuritaires de la police judiciaire de Gabès, en possession d’une pièce archéologique authentique de l’époque romaine.

L’enquête a révélé qu’une troisième personne est, également, impliquée dans ce trafic de pièces archéologiques, a indiqué, vendredi, le ministère de l’Intérieur qui a précisé qu’elle a été arrêtée.

Elle était en possession d’une somme d’argent en devise étrangère.

L’enquête a, aussi, dévoilé qu’un quatrième individu de nationalité étrangère est impliqué dans l’affaire. Il a, à son tour, été interpellé en sa possession un manuscrit en hébreu d’une grande valeur historique.

Les quatre suspects ont été placés en garde à vue.

Mots-clés: