Cisjordanie occupée: Elections municipales dans l'indifférence générale - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 20 Avril 2018

Suivez-nous

Apr.
20
2018

Cisjordanie

Cisjordanie occupée: Elections municipales dans l'indifférence générale

Dimanche 14 Mai 2017
نسخة للطباعة
Cisjordanie occupée: Elections municipales  dans l'indifférence générale

 

En Cisjordanie occupée, plus d'un million de Palestiniens étaient appelés aux urnes hier pour élire leurs représentants locaux. Ces élections longtemps attendues, après avoir été reportées de six mois, se déroulent pourtant dans l'indifférence générale. En cause, le conflit qui oppose le Fatah au Hamas. En effet, les factions rivales n'ont pas pu trouver d'accord après l'annulation expresse des élections locales d'octobre dernier. Le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza boycotte ce scrutin qui n'est organisé qu'en Cisjordanie.

Les portraits des candidats aux élections municipales ont beau parsemer les rues des villes et des villages de Cisjordanie, les Palestiniens n'y accordent que peu d'intérêt. Ce scrutin semble joué d'avance. Pour cause, le Fatah y fait figure de cavalier seul.

Ces élections municipales devaient pourtant être le symbole de la réconciliation avec le Hamas. Mais sous couvert de complications juridiques, les deux factions rivales n'ont pas trouvé d'accord. Le Jihad islamique et le Front populaire de libération de la Palestine sont également absents et, finalement, seuls des micro-partis et des candidats indépendants ont accepté de participer à ce scrutin.

Dans près de 200 localités, des listes uniques ont déjà été élues d'office. Plus d'un million d'électeurs sont appelés à renouveler les 145 conseils municipaux restants, mais le taux de participation est estimé à seulement 50%, signe que les Palestiniens sont en pleine crise de confiance envers leurs dirigeants.