Sfax, le nouvel Eldorado médical pour l’Afrique - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Jan.
19
2020

Tourisme et Santé

Sfax, le nouvel Eldorado médical pour l’Afrique

Samedi 13 Mai 2017
نسخة للطباعة

Le tourisme médical ne cesse de se développe en Tunisie qui en a tous les atouts pour la création de cliniques off shore, l’exonération de TVA sur les soins des étrangers, le développement de l’infrastructure médicale et hôtelière. La ville de Sfax  offre toutes les conditions favorables pour le développement de cette activité. Elle dispose de plateaux techniques de dernière génération, de médecins de haut niveau et des infrastructures solides médicales et paramédicales permettant d’offrir aux touristes et patients des prestations combinant à la fois soins médicaux et séjours de convalescence dans des complexes touristiques. A ce propos la capitale du Sud accueillera  un grand colloque international intitulé «Sfax pôle de santé Africain», les 17 et 18 mai 2017. Organisé par le bureau régional de Tunisia Africa Business Council de Sfax (TABCS), en partenariat avec la Chambre syndicale des cliniques privées de Sfax et le  ministère de la Santé, cette manifestation réunira  11 pays. Le Président du TABCS Bassem Loukil a indiqué à cet effet  que cet événement sera organisé à Sfax pour redynamiser toute cette région dont l’infrastructure est adéquate mais sous exploitée: un aéroport qui est au ralenti, et des cliniques en rodage depuis la baisse de la présence Libyenne. La compagnie nationale aérienne Tunisienne, partenaire de TABCS depuis plusieurs mois, semble même étudier la possibilité de l’ouverture d’une desserte aérienne entre Sfax et certaines capitales africaines pour ramener les patients afin de se faire soigner dans la capitale du Sud.
Ces pôles d’excellence santé contient toutes les grandes spécialités comme les greffes du cœur, du foie ou de la moelle osseuse.  Avec plus d’une centaine de nouveaux centres médicaux en développement, Sfax souhaite donc devenir incontournable dans ce secteur en pleine mutation.
Bon rapport qualité –prix
Le tourisme médical intra-africain connaît une croissance exponentielle depuis une quinzaine d’années. Ainsi, la plupart des africains sont rentrés satisfaits après avoir subi des interventions en Tunisie. Dans plusieurs reportages effectués par des médias notamment étrangers, un atout est mis en avant et représente aux yeux de tous la première motivation des patients: le prix. Le  coût d’une opération à cœur ouvert est réduit de moitié: 2500 euros (4500 dinars) en Tunisie contre 5500 euros (10000 dinars) en France.  Un lifting cervico-facial coûte 3200 euros (5750 dinars) contre plus de 5000 euros (9000 dinars) en France. Pour leur part, les prothèses dentaires et la chirurgie ophtalmologique sont jusqu’à 70% moins chers qu’en Europe. Sfax  offrira un point d’atterrissage alternatif très attractif aux patients des pays africains, pour lesquels la destination Europe est devenue difficilement accessible tant d’un point de vue visa, que cherté du déplacement. La Tunisie est bien placée en matière de tourisme médical grâce à des équipes ne doit pas focaliser seulement sur le tourisme médical mais de repenser une approche plus large du tourisme de santé qui englobe le tourisme médical, le tourisme de bien-être, la retraite médicalisée et la E-médecine .Salma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a récemment indiqué que le visa électronique, devant entrer en vigueur dans quelques mois, boostera les flux touristiques de toutes les nationalités africaines qui comptent parmi les principaux demandeurs de soins médicaux en Tunisie.

Kamel Bouaouina

Mots-clés: