La magie des couleurs et des mouvements - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 3 Mars 2021

Suivez-nous

Mar.
3
2021

Danse.. Spectacle de l’Ensemble folklorique russe « Razdolye »

La magie des couleurs et des mouvements

Mardi 9 Mai 2017
نسخة للطباعة
La magie des couleurs et des mouvements

 

Le spectacle proposé récemment sur la scène du Théâtre de la ville de Tunis par l’ensemble de danse chorégraphique et de musique folklorique « Razdolye » de la ville de Lipetsk en Russie a reçu un accueil des plus chaleureux de la part d’un public nombreux. Les multiples tableaux exécutés avec finesse et adresse par les danseurs et danseuses, ne laissaient point indifférent. Certes, la musique n’était pas en live, mais parvenait d’une  bande-orchestre. Les différents artistes ont su raconter en mouvements  rapides chacune des histoires narrées à travers chaque tableau. 

 

Un cocktail de couleurs, de lumières et de mouvements dansants avec beaucoup de belles prouesses pour chanter la vie sous d’autres cieux. Les danses populaires étaient au rendez-vous et se succédaient à un rythme infernal. Les corps alliaient la danse à la gymnastique pour mettre en valeur la beauté et la rapidité des mouvements. Et entre une danse et une autre, c’est la chanson en solo qui s’annonçait avec la voix de Natalia Leonova, histoire de permettre aux danseurs et aux danseuses de changer de costumes. Cette interprète a chanté le pays en live sur des fonds musicaux enregistrés. Les  festivités russes étaient mises en évidence à travers des danses rapides et allègres qui les caractérisent. Et dans la majorité des tableaux, les garçons font  connaissance avec les filles ou concourent dans la virtuosité dansante. On avait eu droit à des danses traditionnelles tatares, à la danse la plus populaire en Biélorussie, en pas de deux. Et les danses se succédaient encore où l’on insiste sur l’immensité de l’âme russe. « Kalinka », d’un autre côté, était de la partie. Cette chanson poétique et d’amour, amusante et coquine est synonyme d’un arbre commun en Russie qui donne de petits fruits rouges. La magie des couleurs, des mouvements et des chansons séduisait encore et encore un public des plus conquis. Ce dernier a réservé un standing ovation à cette troupe, à la fin du spectacle d’une heure et demie.

Lotfi BEN KHELIFA