Du côté du prétoire - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 24 Avril 2018

Suivez-nous

Apr.
25
2018

Du côté

Du côté du prétoire

Dimanche 7 Mai 2017
نسخة للطباعة
Au palais de Justice

Au palais de Justice

Les juges des chambres civiles et commerciales au sein du tribunal de première instance de Tunis vont pouvoir gérer toutes les affaires qui ont été renvoyées en l’état, motif de grève oblige, à des dates plus ou moins éloignées. Ce qui va prolonger davantage des affaires qui étaient déjà reportées plusieurs fois, pour attendre les répliques d’un avocat, ou le rapport d’un expert, reports qui sont imposés par le code de procédure, dans l’intérêt des justiciables. Et les renvois pour motif de grève, sur lesquels il y avait divergence entre les magistrats eux-mêmes ? Ceux qui sont pour, rétorquent que c’est dans l’intérêt de la magistrature, dont dépend celui du justiciable.

 

L’ASM

Dans un communiqué du 4 mai dernier, l’Association des magistrats tunisiens (ASM) a réitéré au chef du gouvernement les revendications déjà présentées dans une missive qu’elle lui a adressée précédemment en plusieurs points, concernant notamment l’amélioration de la situation matérielle des magistrats. Il est vrai qu’un juge a besoin de quiétude et de bien être afin de rendre la justice d’une manière sereine et qu’il puisse comme l’a affirmé le Calife Omar Ibn Al Khattab à son gouverneur, Abou Moussa Al Ashâri : « éviter le malaise , l’angoisse et le préjudice qu’il peut causer aux parties dans des endroits de vérité.. ».

Raoudha Karafi, présidente de l’ASM proteste par ailleurs contre les retraits des jours de grève non travaillés des salaires des magistrats, procédure abusive , estime-t-elle, qui est « de nature à faire pression et d’aggraver une situation de crise qui est pour le moins déplorable ».

 

Ordre national des avocats : 8 mai, Sit-in de solidarité avec les détenus palestiniens

Le secrétariat général de l’Union des avocats arabe (UAA) ayant décrété une grève de solidarité avec les détenus palestiniens, l’Ordre national des avocats a décidé d’observer un sit-in dans tous les tribunaux de la République, le 8 mai 2017 de 11h à midi.

 

Les avocats réagissent en faveur d’une Cour d’appel à Mahdia

Les avocats portent depuis quelques jours le brassard rouge, dans le gouvernorat de Mahdia parce que la Cour d’appel n’a pas encore été créée dans la région, d’après ce qu’a déclaré le secrétaire général de l’ordre régional des avocats à Monastir, à une radio de la place, ajoutant que 70% des affaires transférées à la Cour d’appel de Monastir sont du ressort du gouvernorat de Mahdia.

 

Nécrologie

Nous faisons part du décès :

-De la mère de Me Mounir Tounsi, avocat à Sousse

La défunte a été inhumée le 4 mai dernier, au cimetière de Ksibet Sousse

Puisse Dieu Le Tout Puissant, lui accorder Son infinie Miséricorde et l’accueillir en Son Eternel Paradis.

Ahmed NEMLAGHI