Mesures pour mobiliser l’épargne nationale - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 12 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
13
2018

Banque Centrale

Mesures pour mobiliser l’épargne nationale

Jeudi 27 Avril 2017
نسخة للطباعة
• Le taux d’intérêt directeur est ramené à 4.75%
Mesures pour mobiliser l’épargne nationale

 

Après une semaine fort agitée en tapage médiatique et en appels pour voler au secours du dinar tunisien, la Banque Centrale de Tunisie met un terme en décidant lors de son conseil d’administration réuni mardi 25 avril de relever son taux d’intérêt directeur de 50 points  de pourcentage pour le ramener à 4.75% et de relever le taux de rémunération de l’épargne pour atteindre le seuil de 4%.  L’objectif étant de mobiliser l’épargne nationale à long terme, d’assurer la liquidité sur le marché et de contrer les tensions inflationnistes.

La BCT explique  dans un communiqué rendu public que la dépréciation galopante du dinar enregistrée récemment est due à la forte demande des acteurs économiques en monnaies étrangères. Une opération spéculation qui engendre une chute brutale du dinar face aux principales devises de référence. 

Après Analyse de la situation, le conseil d’administration de la BCT a considéré que les indicateurs économiques et financières disponibles ne militent guère pour une dépréciation aussi agressive du dinar surtout après le succès des négociations avec les services du FMI. 

En rappelant la politique de change poursuivie par  la BCT, le communiqué précise : « La politique monétaire et de changes adoptée ne vise pas la dévaluation du dinar, son glissement ou la convergence vers  un taux de change fixe, la politique repose  plutôt sur des interventions étudiées dont le principal objectif étant de maîtriser la fluctuation du taux de change tout en maintenant  le rôle régulateur pour contenir le déficit».

Par ailleurs, le conseil d’administration prévoit la poursuite des tensions inflationnistes et la hausse du besoin de liquidité des banques de la place en raison de la faiblesse de l’épargne nationale.  

A la lumière des évolutions récentes  la BCT affirme qu’elle poursuivra une politique de changes  et une politique monétaire flexible de manière à assurer un niveau de réserves capable d’assurer la liquidité du marché. Le conseil d’administration de la BCT met en garde contre les pratiques spéculatives  qui risquent de bouleverser davantage le marché de changes et d’altérer  par conséquent les équilibres financiers du pays, lesquels sont déjà au rouge.  

Yosr GUERFEL AKKARI